Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Un point de vue radical ?

Publié le 18 Juin 2012 par pierre laporte

Mais il faut noter que cette façon de procéder du PS n'est pas propre à Saint Denis

 

 

Claude Bartolone poursuit sa chasse aux communistes et fait entrer un parachuté à l'assemblée

18 Juin 2012Par Madjid MESSAOUDENE


 

J'ai déjà écrit à plusieurs reprises l'inimitié personnelle que j'ai à l'encontre de Bartolone et ses proches.

Nous avons vécu pendant ces législatives un épisode supplémentaire de la chasse aux communistes décrétée par les plus grandes instances du PS.

Des moyens considérables ont été déployés sur la Seine-Saint-Denis, entre autres, afin de déboulonner les élus Front de gauche.

Aussi, nous avons vu débarquer des militants de toute l'Ile de France venus prêter main forte au candidat Mathieu Hanotin, parachuté sur Saint Denis, et lâché par les socialistes locaux.

Son investiture ne devait rien au hasard : il avait fait adhérer 80 personnes quelques heures avant le vote des militants...

Donc, nous avons eu le droit à un déferlement de militants, qu'aucune circonscription de droite n'a connu.

Claude Bartolone, Mathieu Hanotin et l'un de ses laquais de l'Unef, un certain S.K, ne cachent d'ailleurs pas leur haine des élus et militants front de gauche : "là où les socialistes passent, les communistes trépassent" "la banlieue rouge c'est terminé"..

En fait, derrière tout cela, se dessine un projet politique local à moyen terme : le PS souhaite nettoyer socialement les quartiers populaires.

Les villes socialistes sont déjà, pour une bonne partie, des villes de relégation sociale, où les familles populaires ne peuvent se loger, telles des villes du département dont Bartolone a longtemps été élu ou député...

Leur objectif est donc de nettoyer socialement, avec leur propre karcher, ce qui fait l'identité de nos villes, leur richesse, à savoir ce mélange de populations. Que vont-ils faire pour aider les étrangers ? Rien, ils ne votent pas ! Et les sans-papiers ? Rien à attendre, ils seront expulsés par les amis de Bartolone et Hanotin.

La vague rose, rendue possible par l'inversion du calendrier électoral a eu raison d'élus de terrain, et a permis à de parfaits inconnus, sans ancrage local, d'entrer au Palais Bourbon.

Mathieu Hanotin, n'a jamais travaillé, il sort tout droit de l'école Unef, et a choisi de venir à Saint-Denis tel un colon sur une te

rre indigène.

Quel mépris !

Quel mépris, quand pour aller dans une cité populaire on demande à être escorté par la police !

Ce mépris, il l'a aussi démontré pendant toute sa campagne, mensongère et diffamatoire du début jusqu'à la fin.

La seule chose qu'il n'a pas promise est la vie éternelle.

Je lui conseille de longer les murs, car avec les logements, les emplois, et autres rêves qu'il a promis, le retour de bâton risque d'être violent.

D'ailleurs j'espère qu'il sera très violent, et à la hauteur de sa démagogie.

Pour ma part, ce n'est pas mon député, il n'a aucune légitimité, pas même celle des urnes, car élu à l'aune d'une très forte abstention.

La stratégie du PS est indéfendable, et ce parti du renoncement peut compter sur moi et sur des milliers de sympathisants front de gauche pour ne jamais plus leur apporter une seule voix.


 

http://blogs.mediapart.fr/blog/madjid-messaoudene/180612/claude-bartolone-poursuit-sa-chasse-aux-communistes-et-fait-entr

Commenter cet article