Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Un mauvais coup du PS et d'EELV

Publié le 21 Mai 2012 par pierre laporte

Extrait du site de M'hammed Henniche

 

 

 

EELV + PS = haro sur le Front de gauche pour les législatives

Écrit par Ilyess   
Dimanche, 20 Mai 2012 16:16

C'est un très mauvais remake qu'on nous rejoue. Qui plus est le remake d'un très mauvais film. L'action se déroule en Seine-Saint-Denis et c'est une production Claude Bartolone.

Dans le département, lors des dernières élections cantonales, Claude Bartolone qui aime à se faire appeler 'tontons flingueur' -de communistes s'entend- avait décidé de mettre tous les moyens humains et financiers au service d'une seule une noble cause : la disparition des communistes en Seine-Saint-Denis.

Pour ce faire, il a laissé tous les élus de droite occuper le terrain sur leurs cantons. Mais sa stratégie a échoué notamment à Saint-Denis et à Montreuil. Car le peuple de gauche honnit ces comportements qui font que le PS, par endroit, est pire que la droite.

Le Parti socialiste a néanmoins décidé de répéter ce triste scénario. Dans la circonscription de Tremblay Sevran Villepinte, le maire de Sevran Stéphane Gatignon s'est récemment découvert un amour immodéré de la nature et a demandé qu'aucun candidat socialiste ne soit présenté contre lui afin de contrer le candidat front de gauche de cette circonscription. Il a eu ce qu'il avait quémandé et cette circonscription fait partie de ce que Mme Martine Aubry appelle les "exceptions".

Le problème c'est quand l'exception tend à devenir une règle, la règle.

Hier, par voie de presse, on apprenait que ce caprice avait aussi traversé l'esprit d'un autre candidat socialiste. Cette fois sur la circonscription de Montreuil Bagnolet.

Aidé de la maire écologiste de la ville, Razzy Hamadi, protégé de Martine Aubry, a lui aussi exigé qu'une candidature unique puisse être présentée. Rappelons que Razzy Hamadi, avant son saut en parachute sur Montreuil avait déjà fait un premier saut à Orly, ville dont les habitants ont clairement rejeté la candidature aux municipales de 2008. Mais le plus important est clairement d'éliminer Jean-Pierre Brard et de faire plaisir à Dominique Voynet, qui veut rester maire encore longtemps...

C'est là que le slogan maintes fois prononcé par le Président de la République fraîchement élu prend tout son sens : la gauche rassemblée.

Pour Stéphane Gatignon et Razzy Hamadi, il ne saurait y avoir de gauche avec le Front de gauche. Si le bureau du Parti socialiste confirme cette nouvelle exception, alors ce sera défaite de la gauche.

Les circonscriptions de droite sont assez nombreuses et les socialistes ont assez de candidats pour daigner, pour oser affronter de véritables adversaires politiques. Sauf à considérer, et ils tendent à le démontrer, que le Front de gauche est à leurs yeux un adversaire politique.

Par ailleurs, le saut en parachute n'épargne pas les parisiens. Cécile Duflot, Secrétaire nationale d'EELV, est elle aussi une grand adepte de ce sport. Elle a décidé, elle qui est élue à Villeneuve-Saint-Georges, de se faire larguer dans une circonscription parisienne. Elle devait prendre la place de la candidate socialiste sortante, Danièle Hoffman-Rispal, connue pour son amour indéfectible envers l'État d'Israël quoiqu'Israël fasse et quoiqu'Israël dise. Au point que cette dernière avait insisté lors de la dernière mandature pourrait être Vice-présidente du groupe d'amitié France Israël.

Ce duo, tout comme l'accord passé entre les socialistes et les écologistes, n'a aucune cohérence. Cécile Duflot, tout comme son mouvement a notamment condamné les agissements israéliens sur Gaza, l'attaque de la flottille... Mais une fois de plus, les ambitions ont eu raison des convictions. Danièle Hoffman vient d'accepter d'être suppléante de Cécile Duflot considérant que l'entrée au gouvernement de cette dernière était acquise.

En cas d'entrée au gouvernement de Cécile Duflot, Danièle Hoffman-Rispal retrouverait automatiquement son siège de députée et peut-être cette fois, enfin, la présidence du groupe d'amitié France Israël. Elle est pas belle la vie ?

Cette façon de faire de la politique est tout simplement détestable et condamnable et je souhaite que partout où ce genre d'arrangements a lieu, les citoyens, les électeurs, tous se mobilisent afin de faire battre ces candidats qui ne méritent au final rien d'autre que le dépit et l'irrespect de ceux qu'ils disent considérer et respecter.

Source : mediapart

 

Commenter cet article

John Mullen 21/05/2012 10:59

mais bien sûr le PS et le FdG sont des adversaires politiques. Qui en doutait?