Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Stéphane Gatignon, communiqué du Front de Gauche de Sevran

Publié le 11 Novembre 2012 par pierre laporte

COMMUNIQUE DU FRONT DE GAUCHE DE SEVRAN

L’égalité pour Sevran, c’est un droit ! Le Front de gauche et ses élus sont depuis longtemps à l’initiative,

avec les habitants, pour exiger de l’Etat plus de moyens, plus d’égalité et la fin des discriminations

territoriales.

Après avoir combattu sans relâche les mesures antisociales de la droite sarkozyste et du patronat qui ont

durement frappé Sevran et ses habitants, nous attendons des actes du Gouvernement PS-EELV pour

notre ville, pour que le changement soit maintenant !

En juin dernier, le Front de gauche a lancé une action collective, avec la population sevranaise, pour obtenir

de l’Etat une subvention de plusieurs millions d’euros pour financer une nouvelle école au sud de la ville. Le

maire a refusé d’y participé, préférant recourir à un partenariat public-privé qui a depuis échoué.

Aujourd’hui, après avoir stigmatisé Sevran, ses habitants et sa jeunesse dans les médias en propageant

l’image d’une « ville pauvre », le maire de Sevran propose -enfin- d’associer la population sevranaise, en

appelant à manifester devant l’Assemblée nationale. Mais sur quelles bases ?

Stéphane Gatignon a soutenu le Traité d’austérité Sarkozy-Merkel, qui étrangle les collectivités

locales. Son parti, Europe écologie-Les Verts, approuve le budget du Gouvernement prévoyant la baisse

drastique des dotations aux communes, le non-financement du réseau du Grand Paris et des deux gares

prévues à Sevran. C’est l’avenir de notre ville qui est remis en cause ! Sans compter les nouvelles taxes pour

les retraités et les classes populaires et bientôt la hausse de la TVA proposée par le rapport Gallois, des

mesures étrangères aux valeurs de la gauche et désastreuses pour l’emploi, la croissance, le pouvoir d’achat.

Où est la cohérence entre les prises de position sociale-libérale de Stéphane Gatignon et son récent

appel à une aide financière de l’Etat ? Il est permis de s’interroger sur la sincérité de cette nouvelle

opération de communication.

Pour sortir la ville de ses difficultés, nous avons besoin de clarté, de travail de fond, de dialogue avec les

habitants, certainement pas d’une instrumentalisation électoraliste avant les municipales de 2014.

Les Sevranais en ont assez de cette tension médiatique qui fragilise le quotidien déjà précaire et joue sur les

peurs, notamment dans le personnel communal.

L’asphyxie des finances locales nécessite des réformes structurelles, pas de simples rustines budgétaires

chaque année. Il ne s'agit pas de répartir la pénurie ni d'opposer les communes les unes aux autres, mais

d'augmenter véritablement les dotations.

Ne nous trompons pas de cible. Pour donner des moyens aux villes, il faut remettre en cause les politiques de

désengagement de l’Etat et mettre les richesses au service des citoyens, non des actionnaires et des

marchés financiers.

Avec les habitants, le Front de gauche est dans l’action pour obtenir du Gouvernement PS-EELV de vraies

mesures pour Sevran :

- La fin de l’austérité imposée aux collectivités territoriales par le Traité européen et le projet de

budget du Gouvernement pour 2013

- L’annulation de tout ou partie de la dette de la ville pour desserrer l’étau de la finance

- La refonte de la fiscalité locale afin que chaque ville dispose de moyens égaux

- La hausse de dispositifs de péréquation pour une meilleure répartition des richesses

Sevran mérite l’égalité républicaine : des impôts égaux, un budget égal, les mêmes droits pour les Sevranais.

--

Commenter cet article

sylvie 18/04/2013 05:17

Lettre ouverte aux élus de l'opposition de Sevran

A l'attention des élus de Sevran





Il faut que les forces de gauche cessent de s'apostropher via nos boîtes aux lettres !
C'est très pénible, coûte cher et ne sert à rien d'autre que diviser !

Il est notamment totalement insupportable de lire les accusations régulières portées contre M. Gatignon par d'autres élus, notamment par ceux du Front de gauche...

Lui reprocher de "stigmatiser la ville" est grotesque. Les chiffres et les faits parlent d'eux-même : 50 000 habitants - 2ème ville la plus jeune de France (30% de la population a moins de 20 ans)
- 35 % des moins de 25 ans sont au chômage...


Lui reprocher d'être médiatique est ridicule : les médias, y compris internet, servent à cela comme l'ont fort bien compris tous les "ténors" de la politique, de Mélenchon à Sarkozy...


Lui reprocher d'avoir changé de parti en cours de mandat revient à nier que chacun puisse évoluer dans ses idées et ses prises de position.


Bref, dénigrer un élu pour faire valoir ses positions, c'est méprisable et loin d'être suffisant pour convaincre ou bâtir un programme !

Ces derniers jours, Sevran a encore une fois vécu des choses horribles...


Même en cherchant bien, je n'ai jusqu'à ce matin pas trouvé grand chose à ce sujet sur vos sites et blogs respectifs pas plus que dans la presse...


C'est pourquoi je félicite M. Gatignon du savoir-faire médiatique qui lui permet d'obtenir des résultats.

Les attaques dirigées par d'autres élus sevrannais contre lui ne sont dignes ni d'élus de gauche qui savent appeler au rassemblement en d'autres occasions, ni décentes de la part des élus de droite
que nous avons, brièvement, vu à l’œuvre à Sevran.

Et je pense que c'est de tout cela dont se souviendront les habitants de Sevran lors des prochaines élections.

Cordialement,

S. Lhoste


Appel des élus à l'unité pour contrer les trafics de nos cités http://www.sans-abris-sdf-exclus.com/pages/Sevran_appel_a_lunite_pour_mettre_fin_aux_trafics_dee_drogue-8639087.html