Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Sarkozy en seine saint denis

Publié le 20 Avril 2010 par pierre laporte

Bobigny, le 20 avril 2010

 

"Groupe communiste et citoyen

pour une alternative à gauche".      Conseil Général de la Seine Saint Denis

 

Communiqué

 

L'arrivée du Préfet Lambert est justifiée, par le Président SARKOZY, par le seul angle de la sécurité. Si, depuis des années, l'insécurité gangrène la vie de nos concitoyennes et de nos concitoyens, le Président de la République assène toujours le même discours et répète les mêmes recettes, depuis 2002.

 

Le Président de la République, ancien Ministre de l'intérieur, parle d'une grande fermeté à l'égard des comportements violents et des trafiquants. Qui pourrait s'en plaindre! Mais, à part des opérations "coup de poing", des inspecteurs du fisc pour contrôler ceux dont la possession de véhicules trop luxueux peut paraître louche, 7 enquêteurs spécialistes du trafic de drogues… ni le renforcement des forces de police dans notre département, ni le retour de la police de proximité… n'est annoncé.

 

L'appel aux élu-e-s à démultiplier le nombre de caméras de surveillance et l'annonce d'une énième loi permettant de priver les parents jugés trop laxistes de versement d'allocations familiales … ont été réitérés. A l'inefficacité de ce genre de mesures s'ajoute leur caractère dangereux tant elles concentrent les esprits vers de fausses solutions. Aucun à propos de ces milliers de jeunes déscolarisés parce qu'en échec scolaire ou par manque de places en lycées. Aucune bonne nouvelle sur les moyens dont à besoin notre Département.

 

Nicolas SARKOZY qualifie la Seine Saint Denis de jeunesse de la France. Mais il ne l'écoute pas quand elle demande une meilleure éducation, un véritable accès à l'emploi, aux sports, à la culture… et s'approprie les projets d'aménagements portés par les élu-e-s.

 

Les Conseillers généraux, en votant un budget en déséquilibre, (espérant qu'une petite partie de ce que lui doit l'Etat soit remboursée), on même vu leur action qualifiée de "signal de désordre". Les élu-e-s seraient ils des délinquants ou des complices de ceux-ci?

 

L'Etat nous doit 640 millions d'€! Cela conduit le Conseil général à réduire fortement ses services publics et à stopper des mesures qui aidaient fortement sa jeunesse.

 

Le discours du Président de la République n'apporte aucune réponse à l'insécurité sociale dont nous souffrons. Bien au contraire!

 

Pour la sécurité de proximité, l'égalité républicaine, la justice sociale… la Seine Saint Denis ne peut plus attendre… Nous devrons nous mobiliser encore plus, avec la population, pour nous faire entendre.

 

 

Bally Bagayoko, Josiane Bernard, Hervé Bramy, Gilles Garnier, Stéphane Gatignon, Florence Haye, J. Jacques Karman, Pierre Laporte, J. Charles Negre, Nelly Roland-Iriberry, Jacqueline Rouillon, Abdel Madjid Sadi, Azzedine Taïbi, membres du groupe.

 

 

 

 

Groupe communiste et citoyen pour une alternative à gauche. Conseil Général de la Seine Saint Denis.

Hôtel du Département – 93006 – Bobigny Cedex.

Courriel: groupe-communiste-cg93anadoo.fr Blog: http://communistescitoyenscg93.net

Commenter cet article