Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Rroms déclaration des élus du CG

Publié le 7 Septembre 2011 par pierre laporte in conseil général

Après l’émotion : Pour les Rroms, apportons des solutions !

 

L’évacuation mercredi dernier d’un camp de Rroms à St Denis avec réquisition d’une rame de tramway vers Noisy le Sec par les forces de police nous rappelle inévitablement des épisodes honteux de l’histoire.

Nous dénonçons avec émotion et gravité le traitement indigne infligé à ces personnes.

Gilles Garnier, Conseiller général de notre groupe et témoin de cette opération, a aussitôt adressé un courrier au Préfet, au Président Directeur Général de la RATP et au maire de Noisy le Sec. Il leur a exprimé son émotion et les interroge sur plusieurs points importants : D’où venaient ces familles et où les a-t-on emmenées ? Y avait-il nécessité d’un tel dévoiement de forces de police ? Sous quelle autorité ont agi la police municipale et la RATP ?

 

Nous rappelons que la situation des Rroms n’est pas uniquement une problématique locale mais concerne le plan national et européen et devrait être prise en compte et traitée dans ce cadre.

Par ailleurs, les analyses des associations et des divers organismes œuvrant auprès des Rroms vont toutes dans le même sens : La précarisation ne fait qu’aggraver les problèmes, pour les Rroms bien sûr, mais aussi pour l’ensemble de la population. En effet, les déplacements incessants qui leur sont imposés empêchent toute insertion réelle et durable. Seule la stabilisation de ces populations permettrait leur insertion et réduirait par conséquent aussi les difficultés d’entente avec le reste de la population.

 

Des villages d’insertion existent déjà sur le territoire national mais leur installation nécessite des moyens importants dont la mobilisation n’est pas toujours réalisable. Par contre, des solutions pertinentes peuvent être apportées immédiatement : la mise à disposition de terrains par l’état et la région (celle-ci pouvant prendre en charge l’installation des infrastructures) et l’alimentation en eau et électricité de ces terrains par les municipalités concernées.

Une fois ces populations ainsi stabilisées, les services sociaux du département seraient à même de favoriser vraiment l’insertion de ces populations en assurant notamment un suivi médicosocial.

 

Les élus locaux et départementaux l’ont déjà maintes fois proposé : ils sont prêts à discuter avec tous les acteurs concernés (état, région, municipalités, associations…) pour examiner l’ensemble des paramètres de la situation des Rroms et trouver des solutions réalistes et rapides à mettre en place.

 

 

 

 

Commenter cet article