Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

RER FDG Tremblay Villepinte Tremblay ne lachons rien

Publié le 30 Novembre 2012 par pierre laporte in du local au global

Assemblée citoyenne Front de Gauche Sevran Tremplay Villepinte

 

PERTURBATIONS DU RER B, PASS NAVIGO À 62 EUROS… ON NE LÂCHE RIEN !

Posted on 28 novembre 2012 by admin

http://www.assembleefrontdegauche-stv.com/wp-content/uploads/2012/11/clip_image002-e1354120312278.gif 

 

Usagers, militants et élus du Front de gauche sont mobilisés sur le terrain depuis des mois pour obtenir des améliorations sur la ligne B du RER. Il y a un an, notre action au siège de la SNCF a permis de faire bouger la situation mais beaucoup reste à faire.

Le combat continue, rejoignez-nous !

> INADMISSIBLE : le Pass Navigo à 62 euros refusé par le PS et Europe écologie !
Depuis des mois, l’assemblée citoyenne et les usagers se mobilisent pour obtenir un pass Navigo au tarif unique de 62 euros, et mettre fin au système des zones qui pénalisent les habitants de banlieue.
Le 15 novembre dernier, François Asensi et les députés Front de gauche ont déposé un amendement pour créer un tarif unique dans les transports, lors de l’examen de la loi de finances à l’Assemblée nationale.
Les députés socialistes et écologistes ont refusé de voter cet amendement!
C’est incompréhensible. Au Conseil régional, les mêmes socialistes et écologistes s’étaient pourtant rallié à cette proposition du Front de gauche et le Président Huchon avait promis le pass navigo à tarif unique dès 2013. Cet engagement est trahi!

Monsieur Huchon, le tarif unique dans les transports, c’est possible maintenant !
L’amendement des députes Front de gauche proposait simplement la hausse (+4%) d’une taxe déjà payée par les entreprises : le versement-transport, qui pendant longtemps n’a pas été augmentée.

Le Gouvernement a également refusé cette mesure, au nom de la compétitivité des entreprises! Au nom de l’austérité, de nouvelles taxes s’abattent sur les Français mais épargnent les entreprises.
Elles vont recevoir dès décembre une baisse d’impôts… Il est inadmissible que soient dépensés à fonds perdus 20 milliards d’euros, quand chaque jour, des millions d’usagers sont traités comme du bétail.
Pour financer ce cadeau fiscal, le Gouvernement a annoncé une hausse de la TVA de 7% à 10%, qui pourrait concerner les transports.

Nous nous opposons à cette mesure injuste. L’an dernier déjà, une première hausse de la TVA avait été répercutée sur le prix des billets !
La vraie compétitivité pour l’économie française, c’est que les salariés arrivent à l’heure et en forme à leur travail, grâce à des transports efficaces!

 

Commenter cet article