Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Pour un réel service public de la santé en Seine-Saint-Denis

Publié le 23 Mars 2012 par pierre laporte in conseil général

Groupe communiste citoyen front de gauche pour une alternative sociale et écologique

 

 

Dans une tribune publiée le 20 mars dans Libération, 250 médecins hospitaliers dénoncent les dépassements d’honoraires et demandent de mettre fin à l’exercice des médecins libéraux au sein des hôpitaux.

 

Nous nous joignons à leur appel tant la situation sanitaire des populations les plus précaires, notamment en Seine-Saint-Denis est devenue catastrophique comme l’a rendue évidente la récente recrudescence de cas de tuberculose.

 

Durement touchée par de criantes inégalités, sous-équipée sur le plan médical, la Seine-Saint-Denis subit une démographie médicale qui est défavorable à sa population, avec seulement moins de 70 professionnels pour 100 000 habitants contre 99 en France métropolitaine !

 

Dans ce contexte, les dépassements d’honoraires pratiqués notamment par certains spécialistes sont un frein supplémentaire à l’accès aux soins des séquano-dyonisiens : les principaux déterminants du renoncement aux soins sont la situation sociale des individus, leur couverture complémentaire et le prix des soins, en particulier les prix pratiqués par les professionnels de santé qui peuvent fixer librement leurs honoraires, comme l’ont montré plusieurs études récentes.

 

Nous ne pouvons accepter une telle situation dans notre département, une telle société qui prive une partie de sa population de la possibilité de se soigner !

 

Nous ne pouvons non plus pas accepter que nos hôpitaux soient soumis à la logique du profit.

La tarification à l’activité et la convergence tarifaire entre établissements publics et privés hospitaliers conduisent à asphyxier l’hôpital public comme le démontre la situation de Delafontaine à St-Denis, Ballanger à Aulnay-sous-Bois, Grégoire à Montreuil, l’hôpital de Montfermeil.

Des services médicaux entiers y sont supprimés au prétexte qu’ils ne seraient pas rentables financièrement, alors que les effectifs hospitaliers fondent.

Des médecins libéraux exercent leur activité selon la logique du privé et au détriment des missions de service public de l’hôpital.

 

Voulue par le MEDEF, la Loi Hôpital Patients Santé Territoires ficelée par le Gouvernement Sarkozy a entamé le détricotage du maillage sanitaire français : hôpitaux, centres IVG, laboratoires d’analyses, … sont menacés de fermeture … quand ils sont encore en activité ; diminution des remboursements et augmentation des franchises ; pénalisation des soins hors parcours, … pèsent de plus en plus sur la santé des populations … et leur font payer leur état de santé comme s’ils en étaient responsables !

 

C’est cette loi qu’il nous faudra demain abroger pour rendre pleinement à l’hôpital ses missions publiques, faire battre en retraite la privatisation des soins et réduire les inégalités de santé.

 

Partisans d’une politique de santé fondée sur la solidarité, nous militons chaque jour pour l’égalité de tous devant la santé.

Commenter cet article