Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Les premières conséquences de la suppression de l'aide du département a l'investissement culturel des communes

Publié le 14 Mars 2012 par pierre laporte in conseil général

Situation de blocage du financement des travaux du TGP – CDN de Saint-Denis par le Conseil général de la Seine-Saint-Denis


Historique du projet des travaux du TGP


L’état général du bâtiment du Théâtre Gérard Philipe, Centre dramatique national de Saint-Denis, construit en 1905, est très mauvais. Depuis 14 ans, les directeurs successifs ont demandé aux collectivités publiques qui le subventionnent la mise en place d’un projet de réhabilitation.


En mai 2010, à l’invitation de Christophe Rauck, directeur du TGP, l’architecte de la DGCA (Ministère de la Culture), a mis en évidence l’état d’usure du bâtiment et en particulier de la cage de scène de la grande salle (salle Roger Blin). Les équipements s’avèrent potentiellement dangereux pour la sécurité des artistes et des techniciens.
La question des travaux du théâtre a donc été remise à l’ordre du jour avec un caractère d’urgence.

 

Le projet
Début 2011, une préfiguration des travaux a été validée, et chaque partenaire (Ville, Département, Région, État) a engagé sa participation au financement de la réfection de la salle Blin (cage de scène et gradins).
Le budget a été fixé à 3,5 M€.
La Ville de Saint-Denis, en qualité de propriétaire du bâtiment, a été désignée comme maître d’oeuvre.
En juillet 2011, l’architecte a été choisie – Nicole Concordet – et le projet architectural de réhabilitation a été conçu et validé à l’automne 2011.
En janvier 2012, l’appel d’offre aux entreprises a été publié et l’analyse des offres est actuellement en cours, le choix définitif des entreprises étant fixé fin mars 2012.
Le début des travaux est fixé à la première semaine de mai 2012, pour une réception prévue à fin novembre 2012.


Le budget et financement
L’enveloppe totale est fixée à 3,5 M€ TTC, répartie ainsi pour son financement :
- Ville de Saint-Denis : 1,261 M€
- État : 878 K€
- Région Île-de-France : 878 K€
- Département de la Seine-Saint-Denis : 483 K€

 

173603_100000483909556_1056852363_n.jpg

 

Situation du TGP à 8 semaines du début des travaux


Après plusieurs mois de travail en concertation avec les différents interlocuteurs, le Conseil général remet aujourd’hui en cause sa participation au projet.
Le président Claude Bartolone a annoncé le 26 janvier 2012 un moratoire de trois ans sur les nouvelles subventions aux projets d’investissement des communes de la Seine-Saint-Denis.


Compte tenu de l’avancement du projet de réfection du TGP, de sa réelle nécessité, de son
urgence, il est inconcevable que ce moratoire s’applique à cet équipement.


Dans un communiqué datant du 27 janvier 2012, Claude Bartolone s’engage d’ailleurs à maintenir « les investissements sur lesquels nous avons des engagements. »
Sans la participation du Conseil général à hauteur de 483 000 €, le projet est irréalisable.
Aucun partenaire n’est en capacité de combler ce manque.

L’état d’avancement du processus dans le cadre des marchés publics ne permet pas de revoir le projet architectural par tranches sans un report des travaux d’au moins une saison théâtrale.


En termes d’activités du TGP, reporter les travaux à l’année suivante signifierait la fermeture de la salle Blin, et donc :
- l’annulation de la création et de l’opéra prévu pour janvier 2013 Le Retour d’Ulysse
de Claudio Monteverdi, coproduction TGP / ARCAL / les Paladins (10
représentations au TGP et 16 représentations en tournée),
- l’annulation de l’accueil de la création de Jean-Pierre Vincent Iphis et Iante
d’Isaac de Benserade, en février 2013 (20 représentations),
- l’annulation d’un spectacle de danse au mois d’avril 2013 (4 représentations),
- l’annulation de deux spectacles « jeune public » (10 représentations),
- l’annulation du concert de Banlieues Bleues en avril 2013.


Soit l’annulation des contrats de travail de 130 artistes et techniciens intermittents pour un volume de travail artistique de 20.000 heures, entre décembre 2012 et mai 2013.
De plus, la saison actuelle aura été inutilement et irrémédiablement écourtée avec une dernière représentation le 15 avril 2012.
Il serait par ailleurs très dommageable pour le TGP de ne pouvoir présenter que des spectacles dans ses petites salles en attendant la rénovation de la salle Blin.
L’état de fragilité de ce CDN depuis une dizaine d’années a été l’objet d’inquiétudes justifiées de la part des pouvoirs publics et son image en a beaucoup pâti.
Depuis quatre ans, le TGP retrouve cependant une nouvelle vitalité et sa fréquentation publique n’a cessé d’augmenter, grâce notamment aux spectacles qui sont programmés dans sa grande salle. Le projet artistique de Christophe Rauck fait de la salle Blin le poumon économique du théâtre.
Celui-ci n’est pas en état de subir les conséquences d’une décision politique qui risquerait de mener à sa fermeture définitive.
Le vote du budget 2012 du Conseil général aura lieu le 22 mars prochain.


Nous interpellons donc le Président et les élus pour obtenir d’eux, avant cette date, l’assurance du respect de leur engagement financier.
Le Maire de Saint-Denis, Didier Paillard, et les élus de la Ville se joignent à cette démarche.


Une conférence de presse de tiendra en leur présence le mardi 20 mars 2012 à 11h au TGP.

 

Contact TGP-CDN de Saint-Denis
Directrice adjointe : Nathalie Pousset – 01 48 13 70 10 / n.pousset@theatregerardphilipe.com
Service de presse : Nathalie Gasser – 06 07 78 06 10 / gasser.nathalie.presse@gmail.com
Patricia Lopez – 06 11 36 16 03 / plopez@hotmail.fr

Commenter cet article