Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

L’Education maltraitée en Seine-Saint-Denis, ça suffit !

Publié le 7 Février 2014 par Pierre Laporte in conseil général

Groupe communiste, citoyen, Front de gauche

pour une transformation sociale et écologique

 

 

Bobigny, le 6 février 2014

 

 

Baisse de la dotation horaire globale dans les collèges

L’Education maltraitée en Seine-Saint-Denis, ça suffit !

 

Les élu-e-s de notre groupe soutiennent les enseignants, les parents d’élèves, leurs syndicats et leurs associations dans leur mouvement contre la réduction de la dotation horaire globale dans les collèges de notre département, pour la rentrée 2014.

Aux collèges Henri Barbusse, La Courtille, Fabien, Iqbal Masih, Elsa Triolet et De Geyter à Saint Denis, Alfred Sisley à L’Ile St-Denis, Jean Lolive à Pantin, Jean Jaurès à St-Ouen, Denis Diderot à Aubervilliers, Lenain de Tillemont à Montreuil, Victor Hugo à Aulnay-sous-Bois et Evariste Galois à Sevran, enseignants et parents sont mobilisés. Ils ont raison.


Il est d’ores et déjà annoncé plus de 380 heures en moins dans les collèges dionysiens ! A Montreuil, dans la plupart des établissements, des classes sont supprimées en raison de l’ouverture du 9e collège. Pourtant, le total des moyens affectés aux collèges de la ville, y compris au 9e fait apparaître une diminution de 14 sections ! Que va donner la rentrée 2014 alors que le rectorat annonce 2 600 élèves de plus.


Malgré les récentes déclarations du Ministre Peillon pour renforcer l’Education prioritaire, nous notons que ce sont les collèges classés en ZEP qui voient des classes disparaître et les dispositifs de lutte contre l’échec scolaire et les seuils par classe remis en cause. Certes nous nous satisfaisons de voir six collèges séquano-dionysiens classés en réseau d’éducation prioritaire renforcé, mais pas au détriment des autres !

Alors que la réussite au Brevet des collèges est 10 points en dessous de la moyenne nationale, nous attendions du gouvernement un fort soutien à la jeunesse de notre département ou un plan de rattrapage des milliers de postes supprimés par la droite, c’est l’inverse !


A l’heure du pacte de confiance qui prévoit un allègement de charges de 30 milliards € pour les entreprises et d’un recul annoncé de 68 milliards € dans la dépense publique d’ici 2017, ces décisions libérales d’un gouvernement dit de gauche  mettent à mal le bien commun. La réduction de la DHG en est une preuve. Assez d’austérité !


En Seine Saint Denis, la jeunesse est une force. Il faut la soutenir, lui faire confiance. C’est ainsi qu’elle pourra se construire un avenir. Nous désapprouvons donc les choix du gouvernement et l’appelons de toutes nos forces à créer, ENFIN, les conditions d’une reconquête éducative dans notre département.

Pour toutes ces raisons, nous soutenons et soutiendrons toutes les actions que les parents et les enseignants, leurs syndicats et leurs associations, jugeront nécessaires.

 

 

Les élu-e-s du groupe communiste, citoyen, Front de gauche pour une transformation sociale et écologique - Conseil général de la Seine Saint Denis.

 

Bally Bagayoko, Josiane Bernard, Hervé Bramy, Gilles Garnier, Pascal Beaudet, Florence Haye, Jean-Jacques Karman, Pierre Laporte, Jean-Charles Negre, Bélaïde Bedreddine, Jacqueline Rouillon, Abdel-Madjid Sadi, Azzedine Taïbi.

 

 

Courriel: groupe-communiste-cg93@wanadoo.fr Blog: http://www.elusfrontdegauchecg93

Commenter cet article