Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

J-1 Pour le vote du budget

Publié le 20 Mars 2013 par pierre laporte in conseil général

Ce mercredi matin veille du vote du budget les réponses du groupe socialiste à nos propositions sont toujours floues même si certaines choses avancent, rien de décisif.

Pourquoi ce ralentissement du temps? Tactique, discussions au sein du groupe socialiste?


On nous interroge sur notre volonté? Est-ce que notre position est dictée par une volonté politique de s'opposer à la politique du gouvernement avant toute chose? Certes la politique d'austérité du gouvernement ne peut qu'être condamnée par le Front de Gauche et les annonces de nouveaux transferts de charges ainsi que la réduction de 4,5 milliards de dotations de l'Etat aux collectivités montrent l'impasse dans laquelle nous mène cette politique.

Même les présidents d'associations de collectivités, presque tous membres du PS, sont en colère.

Rappelons que 70% de la comnande publique passe par les collectivités locales, donc cette ponction aura des conséquences sur l'emploi aussi.

 

Pourquoi à tout prix vouloir marcher dans les traces des politiques européennes qui sont toutes des échecs dramatiques, en Grèce en Espagne au Portugal ....

 

 

Combattre l'austérité pour notre département c'est résister et commencer à construire une politique alternative. Certes l'assemblée départementale n'est ni le Sénat ni l'Assemblée nationale.

Mais à notre niveau, nous devons nous opposer à  l'injustice que subissent les habitants de notre département, mis de plus en plus à contribution, que ce soit les plus fragiles comme les couches moyennes.

Nous pensons qu'il est urgent dans ce département que l'on cesse de réduire les services à la population, d'augmenter les tarifs et les impôts locaux (les plus injustes).

Résister à la politique d'austérité, c'est arrêter la spirale infernale et redonner une dynamique.

 

C'est la base de nos propositions, sont elles excessives?

Pour ma part je les trouve trop modestes. Il faut effectivement remettre en place ce qui en matière d'insertion, d'aide au logement, de développement d'équipement sportifs et culturels a été supprimé, gelé.

Mais avec les habitants, les associations nous pouvons mettre en place de nouvelles initiatives pour vivre mieux ensemble.

Pour arrêter le développement des bidonvilles, produits d'une Europe malade des banques.

Pour que nos enfants bénéficient d'une école qui leur permettre de développer toutes leurs capacités pour la construction d'une société plus solidaire, ne reposant pas sur la compétition permanente des uns contre les autres.

Pour des conditions dignes pour les personnes en perte d'autonomie.

Pour le respect de la planète et une vision écologique de la cité et de la vie quotidienne.


Pour le moment, nous tournons le dos à tout cela, il est urgent qu'ensemble nous construisions l'alternative.

 

Qu'elles obscures raisons conduiraient le groupe socialiste à s'opposer à tout prix à cette proposition raisonnable?

Encore une fois nous ne cherchons pas à casser la majorité de gauche, mais nous voulons que dans ses actes la majorité mène une politique de gauche.

Commenter cet article