Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Et les autres députés de Seine Saint Denis?

Publié le 24 Février 2012 par pierre laporte in Créer une nouvelle force politique à gauche

 

Il serait interessant de savoir ce qu'on voté d'autres députés de notre département.

Eeric Raoult, Claude Bartelone, François Asensi, Elisabeth Guigou, car quand on ne refuse pas un tel piège et que l'on est de gauche il y a des discours qui passent mal ...

Ccomment les croire lorsqu'ils affirment vouloir  une alternative pour notre pays?

 

Les citoyennes et les citoyens de Saint-Denis ont le droit de savoir ce que font leurs deux députés à
l’Assemblée Nationale.


Le 20 février dernier, nous avons interpellé, par une lettre ouverte, les deux députés de la ville, Patrick Braouezec (Fase-Front de Gauche) et Bruno Le Roux (PS), sur un sujet d’une importance capitale : l’Assemblée Nationale devait se prononcer, le 21 février, sur l’adoption du traité instituant le Mécanisme Européen de Stabilité (MES).

Peut-on accepter ce Mécanisme lorsqu’on est de gauche ?
- Peut-on s’incliner devant ce mécanisme qui n’octroiera ses aides aux Etats que s’ils appliquent sans condition les recettes libérales du FMI, de Merkel et Sarkozy ?
- Peut-on sérieusement ne rien dire lorsqu’un traité ôte aux peuples européens leur souveraineté sur leurs budgets nationaux respectifs pour l’offrir à des Commissaires qui ne sont élus par personne et qui sont à genoux devant les marchés financiers ?
- Peut-on penser que s’abstenir à l’Assemblée Nationale permettra ensuite à un Président de gauche de renégocier ce traité avec la chancelière allemande ?
- Peut-on accepter que ce Mécanisme Européen de Stabilité soit basé au Luxembourg alors qu’il faudrait s’attaquer aux paradis fiscaux européens ?
- Peut-on accepter que ce MES bénéficie du secret absolu au point qu’aucune institution politique ou judiciaire n’aura le droit de contrôler ses comptes et ses archives ? Au point que ses membres ne pourront jamais être poursuivis en justice et ne paieront même plus d’impôt national mais un impôt interne au MES de sorte que personne ne connaitra leurs revenus ?


Patrick Braouezec s’est opposé à ce traité de la honte, Bruno Le Roux, lui, s’est abstenu !


Nous nous réjouissons de la position adoptée par Patrick Braouezec qui a voté, à l’instar de tous les députés du Front de Gauche, contre ce traité et qui a réclamé que le peuple soit consulté par référendum sur un sujet aussi important. Nous remercions Patrick Braouezec d’avoir répondu par un communiqué public à notre lettre ouverte.

Mais nous sommes déçus de ne pas avoir reçu la réponse de Bruno Le Roux. Pire, nous ne comprenons pas pourquoi il s’est abstenu lors du vote à l’Assemblée. De même, personne n’avait compris pourquoi il s’était abstenu sur le traité de Lisbonne en 2008 alors que ce traité n’était que la copie conforme du Traité rejeté en 2005. Si Bruno Le Roux et un certain nombre de députés PS avaient respecté l’avis majoritaire des français, le traité de Lisbonne
n’aurait pas été adopté !


Nous appelons les parlementaires socialistes à écouter leurs propres amis : Henri Emmanuelli, Julien Dray… Ils sont 16 députés socialistes à avoir fait comme les députés du Front de gauche et ceux d’Europe écologie-Les verts. Ils ont eu le courage de ne pas écouter les consignes de leur parti et ont voté « contre ».

Aussi, Marie-Noëlle Lienemann, Sénatrice PS, a écrit à ses collègues pour les appeler à faire comme elle et à voter « contre » lors du passage du texte au Sénat le 28 février (voir son site).


Oui, Henri Emmanuelli, Julien Dray, Marie-Noëlle Lienemann ont raison ! Les parlementaires de gauche doivent écouter l’avis exprimé par les français.
La gauche doit être rassemblée sur une ligne politique claire pour battre la droite et l’extrême droite, en France et en Europe !


Front de gauche de Saint-Denis, le 24/12/2012 --- frontdegauchesaintdenis@gmail.com

Commenter cet article