Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Des nouvelles de Castelnaudary et de l'entreprise Spanghero

Publié le 16 Février 2013 par pierre laporte in du local au global

Castelnaudary à cheval sur la qualité ?

On se serait bien passé de cette nouvelle notoriété.

La conserverie Spanghero est montrée du doigt par toute la France et au-delà.

Il aura fallu ce scandale après les refus d'aller y voir de près. Les 350 salariés vont payer la note en premier. Pourtant ils ne sont pas responsables des malversations de Lur Berri. On n’est probablement pas au bout des surprises. Sans oublier les consommateurs trompés.

Il y a des antécédents. En décembre les abattoirs fermaient : 87 licenciés. Le maire exprimait son "indignation" et croyait aux reclassements. Pipeau ?

Depuis plusieurs années le nombre de salariés du groupe, quelque soit son propriétaire, a fondu (environ – 250). La direction départementale de l'emploi s'en est-elle inquiétée ? Silence, il ne faut pas gêner les investisseurs !

Le Front De Gauche, avait prévenu des risques que faisait peser la finance sur les travailleurs de la filière agro alimentaire. Quand on mettait en avant les solutions "en régie", qui existent ailleurs, on passait pour des "pieds nickelés".

Les circuits courts entre la production, l'abattage, la transformation et les consommateurs doivent s'imposer.

Citons : "Les entreprises naissent, vivent et meurent" …, "les collectivités publiques ont un rôle secondaire", elles "doivent mettre en place les meilleures conditions d’accueil pour les entreprises", sans ingérence, sans critique exprimant ainsi leurparfait accord avec le libéralisme de l’actuel gouvernement.* Pourtant nous disions : "à la conserverie Spanghero de l’aveu même des salariés, la situation inquiète".

Le Front de Gauche dénonce la déliquescence de la filière élevage. On ferme l'abattoir d'en face … mais la viande vient de Roumanie en enrichissant les traders de Chypre et de Hollande et en ajoutant 2500 km.

Il faut de l’ingérence publique dans les affaires économiques. Il est temps de légiférer. Le PS en a les moyens. Oui les élus locaux, régionaux, nationaux ont un droit de reprise en main de cette économie et un devoir de reclassement, précisément quand elle fait défaut et laisse des salariés sur le carreau !

Oui les consommateurs et les citoyens doivent être informés.

*(Compte rendu de la réunion du 8-1/2013 de la délégation du Front De Gauche avec le maire de Castelnaudary et le président de la communauté de communes)

Commenter cet article