Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Déclaration du groupe avant la séance départementale du 11 octobre

Publié le 10 Octobre 2012 par pierre laporte in conseil général

"Groupe communiste, citoyen, Front de gauche

pour une transformation sociale et écologique".

 

 

 

 

 

Déclaration du groupe avant la séance départementale du 11 octobre

 

 

Bobigny, le 10 octobre 2012


Demain, en séance du conseil général sera examinée la Décision Modificative (DM) concernant le budget 2012. (Une DM permet, si besoin, de réajuster le budget en cours d’année). Mais dans les faits, ce sera encore une mesure de sauvetage ! Afin d’assurer les dépenses obligatoires, nous sommes appelés à emprunter de nouveau pour faire fonctionner un Conseil général qui a déjà réduit ses services aux habitants. Sans cela, nous ne « finissons pas l’année ».

Jusqu’à quand va-t-on continuer de chercher des solutions de bouts de ficelles alors que l’Etat doit plus d’un milliard au département du fait des charges qu’il lui a confiés sans lui donner les moyens nécessaires de les assumer? Jusqu’à quand va-t-on demander aux Séquano-dyonisiens de faire des efforts supplémentaires pour assurer l’équilibre budgétaire ? Le Conseil général a déjà opéré de nombreuses coupes dans les secteurs du social, de la culture, du sport…Quand cela va-t-il s’arrêter ? Nous avons alerté à plusieurs reprises sur l’injustice de cette situation. Nous regrettons qu’aucune suite n’ait été donnée à notre demande de mener réellement bataille afin de récupérer cet argent pourtant nécessaire à la vie quotidienne de nos concitoyens. Car si le gouvernement réglait son dû, le Conseil général ne serait pas contraint d’endosser le coût d’un emprunt supplémentaire.

De plus, la règle d’or qui va peser sur les financements de l’Etat aux collectivités aura des conséquences d’autant plus lourdes que les collectivités ont déjà perdu toute autonomie financière. Le gouvernement aurait envisagé le versement de 500 millions de soutien aux départements mais rien n’est confirmé ! Parallèlement, on entend que 40 milliards de réduction des charges pourrait être accordés aux entreprises. Il y a de quoi s’indigner : Sarkozy serait-il de retour ?

Dans un tel contexte, nous ne voyons pas comment le département va pouvoir, en mars prochain, voter un budget qui corresponde aux besoins de la population. Au lieu de recourir encore à l’emprunt et de puiser dans les poches des habitants pour tenter de sortir la tête de l’eau, nous devons demander justice pour la Seine Saint Denis.

Afin que le Conseil général puisse assumer ses priorités, l’Etat doit  lui en donner les moyens. Il faut exiger le milliard qui nous est dû, l’arrêt du versement du ticket modérateur (36 M€), le dégel de la Dotation Globale de Fonctionnement, une réforme fiscale vraiment juste et la mise en place d’une répartition des richesses qui prenne en compte les dépenses sociales du département.

 

C’est seulement ainsi que nous pourrons continuer d’offrir à la population le service public de qualité dont elle a besoin.

 

 

 

Josiane Bernard, Hervé Bramy, Pascal Beaudet, Belaïde Bedreddine, Gilles Garnier, Florence Haye, Jean-Jacques Karman, Pierre Laporte, Jean-Charles Nègre, Bally Bagayoko, Jacqueline Rouillon, Abdel-Madjid Sadi, Azzedine Taïbi.

 

 

 

Conseil Général de la Seine Saint Denis

Hôtel du Département – 93006 – Bobigny Cedex

Courriel: groupe-communiste-cg93@wanadoo.fr Blog: http://elusfrontdegauchecg93.fr

Tél : 01.43.93.93.68 – Fax : 01.43.93.92.50

Commenter cet article