Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Déclaration de la Fédération après les rencontres des organisations

Publié le 2 Novembre 2009 par pierre laporte

La ligne générale du texte proposé par le Front de gauche nous convient après des précisions qui ont été vérifiées et acceptées lors de la réunion, quels que soient certains commentaires de la presse avant cette réunion.
Cet accord est pour nous une étape indispensable à la création d’une réelle alternative écologique et sociale. 

Deux conséquences immédiates en découlent : faire savoir que c’est possible ! Créer ainsi le plus possible de cadres unitaires les plus larges.

Après la réunion du 28 octobre : un pas en avant de plus !

Toutes les organisations ont décidé que le nom et le cadre de cette campagne seraient communs à toutes les composantes et pas un simple ralliement au Front de gauche. Dans le cadre d'un accord national, elles affirment leur volonté de tout faire pour la constitution, dans les diverses régions, au premier tour, d'une liste de la gauche antilibérale et anticapitaliste, en totale indépendance du Parti Socialiste et d’Europe Ecologie.
Ces listes répondront à trois objectifs indissociables : changer les rapports de force à gauche en faveur de la ligne de transformation sociale et écologique, battre la droite, et rassembler une majorité autour d’un projet vraiment alternatif à la logique du système qui est en crise aujourd’hui. En particulier autour des mesures que nous pourrions porter ensemble. Elles s’engageront à défendre ce programme dans les futurs conseils régionaux.
La construction des axes de la campagne se fera avec tous les réseaux militants et citoyens concernés afin que la dynamique en soit le passage des colères et attentes sociales à la politique , avec la volonté de faire s’affirmer dans les institutions elles-mêmes un renouvellement des forces et des élu-e-s.
Ces listes affirmeront leur volonté de mettre en œuvre ce programme à la tête des régions, partout où nous jugerons que la situation le permet. Il doit s’agir d’une politique de ruptures qui doivent contribuer à changer réellement la vie des citoyens en donnant la priorité aux besoins sociaux, écologiques et démocratiques contre les logiques capitalistes, libérales et productivistes.
Au cas où nos listes ne seraient pas en tête à gauche à l'issue du premier tour, elles s’engagent, à faire barrage à la droite en se rassemblant avec les autres listes de gauche au 2ème tour, à l’exclusion de tout accord avec le Modem. La liste arrivée en tête au 1er tour fusionnant avec les autres listes de gauche et écologique proportionnellement au 1er tour. Nous demanderons le même engagement au PS et à Europe Ecologie.
Le débat se poursuit entre nos organisations quant aux conditions de participation à un exécutif des régions. Plus les résultats de la campagne de premier tour seront bons et plus simple sera cette question.
Notre engagement à participer à des exécutifs qui seraient de vrais instruments d’action est sans hésitation. Nous voulons y apporter les moyens de changer la situation et de développer de vraies politiques de transformation sociale et écologique. Notre participation est donc liée aux conditions qui la rendent possible. Il s'agit de la possibilité de mettre en œuvre les points essentiels de notre programme, possibilité liée au rapport de force permettant effectivement de les appliquer. Cette hypothèse exclut toute participation du Modem ou d’une quelconque organisation de droite. La participation aux exécutifs devra être décidée, après débat dans chaque région, en fonction des résultats de la campagne.


* Participants : Fédération pour une alternative sociale et écologique (FASE), Forum social des quartiers populaires (FSQP), Gauche unitaire (GU), Le M'PEP, Les Alternatifs,  Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Parti communiste français (PCF), Parti communiste des ouvriers de France (PCOF), Parti de gauche (PG), République et socialisme.

 

Commenter cet article