Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

«Au Front [National] souffle un vent de fronde», paru dans le "blog de gauche"

Publié le 10 Avril 2013 par pierre laporte in du local au global

« Au Front [National] souffle un vent de fronde », c‘est une information passée pratiquement inaperçue, que le gratuit « 20 Minutes » a traité en page 8 de son « édition » du 11 Mars 2013, mais que les médiocrates de la télévision et de la radio n’ont pas jugé bon de relever. Le moindre écart de langage, le plus petit décalage par rapport à la ligne politique d’un parti Républicain, et s’il est de gauche s’est encore mieux, fera la Une, le buzz de ses médias affiliés à la pensée unique. 


Un parti différent, anti-système, propre et pur, c’est l’image que la direction du parti de la haine et les médias dominants  voudraient bien nous donner.

La belle image se fissure lorsqu’on apprend sous la plume du journaliste de « 20 minutes »Alexandre Sulzer que « la fronde est telle que deux responsables nationaux du Front National [FN] se rendront mercredi [13 mars NDB] en Lorraine. Au cœur de la jacquerie : la Moselle, où le vice président du parti, Florian Philippot souhaite s’implanter, et dont deux responsables locaux sont convoqués lundi devant la commission des conflits. »  

Donc, ce serait un parti différent des autres, qui voudrait imposer un responsable national par le biais d’un parachutage, soit, mais la différence vient un peu plus bas dans l’article.


Florian Philippot, l’énarque du FN, sensé être « clean » n’aurait pas « remboursé les frais » de campagne engagés par les militants pour les élections législatives selon son remplaçant Alain Friederich, ce dernier ajoute même que « Philippot est venu avec son mépris d’énarque » et qu’il « place ses amis ».

Ce qui a mis en rage Alain Friederich, c’est le recrutement d’Arnaud Menu, membre du bloc identitaire, comme assistant du groupe.


Tiens, tiens, le Bloc Identitaire… Pourtant, quand on leur demande s’ils ont des liens avec le parti des Le Pen ils poussent des cris d’offrais jurant que non, qu’ils ont des thèmes proches, mais non, aucun lien.  Les masques tombent…

Le 20 février 2013, Marie d’Herbais qui coprésentait le «journal de bord» du père Le Pen sur Internet, a égratigné sur son profil Facebook un «Philippot de merde», dénonçant «sa connerie et l’ambiance atroce qu’il cause».

Mais les bonnes relations ne s’arrêtent pas là, le gratuit nous apprends aussi qu’ Alain Friederich le promet : «Si on peut faire un croche-patte à Philippot, on lui fera.»


La haine est vraiment partout surtout au sein de l’organisation politique qui la promeut. Au Front de Gauche, on ne veut ni de ces malandrins, ni de leur haine, ni de leur xénophobie, et nous les combattrons toujours.


ON LÂCHE RIEN ! 

Commenter cet article