Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Appel des élus FDG du CG93 pour la marche du 5 Mai

Publié le 25 Avril 2013 par pierre laporte

 « Contre la finance et l’austérité, marche citoyenne pour la 6ème République »


Notre groupe appelle toutes les citoyennes et tous les citoyens de Seine Saint-Denis attachés à l’égalité, toutes les forces de gauche, écologistes et du mouvement social, à marcher le 5 mai prochain contre la finance et l’austérité, pour la VIème République. Il est temps que le peuple s’en mêle !


L’affaire Jérôme Cahuzac incarne la faillite d’un système, celui de la Vème République rongée par la domination de la finance sur le monde politique, l’obsession du gain, au mépris de l’honnêteté envers les électeurs, de l’éthique politique et de l’intérêt général.


Les politiques d’austérité dictées par l’Europe ne cessent d’accabler un peu plus chaque jour les populations. Il est urgent d’en finir avec la réduction des dépenses publiques qui appauvrit les peuples et avec la domination des actionnaires qui licencient pour accroître leurs profits. Ces actionnaires qui veulent toujours plus de gains, quitte à sacrifier les revenus, les ressources d’hommes, de femmes et de familles entières de notre département !


La Seine Saint-Denis subit de plein fouet les conséquences d’un tel système : les salariés de PSA à Aulnay-sous-Bois sont mobilisés et se sacrifient depuis plus de 3 mois pour sauver le site et leurs emplois. Des postes dans d’autres entreprises du département ont déjà été supprimés et d’autres encore sont susceptibles de l’être alors que la Seine Saint-Denis compte 12,6% de chômeurs et 85 000 allocataires du RSA.


Dans le même temps, l’Etat doit à ce jour à notre département 1,9 milliard d’euros, correspondant au montant des allocations sociales qu’elle doit supporter depuis 2004 alors que ses ressources sont sans cesse amputées par les gouvernements successifs. Cet étranglement financier qui permet à certains de justifier la casse des services publics n’est plus supportable pour les Séquano-dionysiens.


Il est urgent que le peuple prenne ses affaires en mains pour qu’il puisse défendre sa cause et ses intérêts. Cette Vème République en bout de course est la mère de l’abstention, de la défiance et d’un dégoût grandissant envers le système politique. Elle permet d’imposer au pays des politiques d’austérité responsables de chômage et de pauvreté alors qu’elles sont insupportables au grand nombre et de plus en plus contestées au sein même de l’actuelle majorité parlementaire.


Pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux, il faut donner la priorité à d’autres  répartition et contrôle des richesses, à l’appropriation sociale, aux droits fondamentaux, aux moyens de production propices à une véritable transition écologique et à la réduction du  temps de travail.


Pour en finir avec la domination des marchés financiers, nous avons besoin de la souveraineté du peuple, seule à même de viser l’intérêt général.


Les propositions du président de la République ne sont pas à la hauteur. Nous nous opposons radicalement à la droite et l’extrême droite qui en profitent pour faire reculer l’égalité, au nom du refus du mariage pour tous, aujourd’hui adopté, et pour tenter de réimposer la philosophie nauséabonde d’une hiérarchie sociale basée sur l’intolérance, l’individualisme et la mise en concurrence des individus.


Une véritable refondation démocratique, sociale et écologique du pays s’impose.

Soyons nombreux le 5 mai à exiger une nouvelle République, une République qui ne fera, ni ne se mènera sans le peuple !

 
Commenter cet article