Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

PC-PS déclarations de MG Buffet

Publié le 31 Août 2008 par pierre laporte in Créer une nouvelle force politique à gauche

Mme Buffet accepte la main tendue par les socialistes

LE MONDE | 30.08.08 | 15h20

VIEUX-BOUCAU (Landes)


arie-George Buffet accepte la main tendue par le Parti socialiste. S'efforçant toutefois de poser des conditions, la secrétaire nationale du Parti communiste demande qu'enfin "la gauche organise une riposte" contre la politique du gouvernement mais aussi qu'elle "travaille sur les conditions d'un projet pour porter un vrai changement".

OAS_AD('Middle1');
Mme Buffet devait faire sa prérentrée politique, samedi 30 septembre à Vieux-Boucau (Landes), pour l'université de son parti, en interpellant "l'ensemble des forces de gauche", mais plus particulièrement les socialistes réunis à La Rochelle. Elle a rencontré François Hollande mercredi à l'Assemblée nationale et le reverra lors d'un débat à la fête de L'Humanité, le 13 septembre. À la proposition du premier secrétaire du PS, faite à ses partenaires de gauche le 21 août à Toulouse, de "forums de débat sur l'alternative" et de "construction d'un projet politique commun", la numéro un du PCF a répondu "chiche".

Après son score calamiteux de 1,9 % à la présidentielle, MmeBuffet semble désormais estimer que son parti ne pourra exister sans revenir dans le giron de l'ex-gauche plurielle, pour y jouer un rôle d'aiguillon. "Il faut un rassemblement, une majorité politique et un gouvernement de progrès, mais il faut d'abord en créer les conditions", explique-t-elle au Monde.

"La contestation ne suffit pas" A ses yeux, cette nécessité de répondre à la politique de Nicolas Sarkozy et à la "grande angoisse de la population laborieuse" ne peut réussir que si les forces de gauche - le PS, le PCF mais aussi les Verts - "montrent que le changement est possible avec un projet crédible". Cela nécessite, selon elle, des "actions de riposte" sur les questions qui touchent les Français comme le pouvoir d'achat mais aussi une "alternative" construite sur "les grandes réformes nécessaires pour un nouveau mode de développement soutenable". "Il y a besoin d'un PCF porteur de révolte mais aussi capable de prendre des responsabilités dans la gestion. La contestation ne suffit pas", insiste-t-elle, répondant implicitement à Olivier Besancenot.

La secrétaire nationale n'oublie pas de se tourner vers ses troupes, qu'elle invite à profiter du congrès extraordinaire de décembre pour afficher leur volonté de "construire un parti communiste modernisé dans sa vision du monde et son fonctionnement". Des initiatives estampillées PCF sont prévues, comme une "marche pour le pouvoir d'achat" vers l'Elysée, le 26 septembre. Mais, avant de laisser sa place de secrétaire nationale, Mme Buffet veut persuader ses camarades qu'en discutant avec les autres forces de la gauche, le PCF pourra sortir de sa marginalisation. Elle a trois mois pour les convaincre.

 


 

Sylvia Zappi

 

Commenter cet article