Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

L'Irlande c'est non et si on consultait le peuple dans les autres pays?

Publié le 14 Juin 2008 par pierre laporte

Déclaration de la Coordination nationale sur le vote en Irlande (le 13/6/08)

 

Quand le peuple peut  donner son avis sur l'Europe ... Il ne veut pas de la leur : il veut une autre Europe. Sur cette prévision, Sarkozy ne s'était pas trompé : la démocratie le disqualifie.

 
Après les Français et les Néerlandais, les Irlandais.  Les commentateurs et les responsables politiques rivalisent d'ardeur pour  dénoncer le NON des Irlandais. Nous ne disposons pas des études permettant d'analyser tous les ressorts de ce vote. Mais les premières indications sont nettes. Go raibh maith agat, merci au peuple irlandais, aux classes populaires qui d'après les résultats dans leurs circonscriptions, ont voté non. Go raibh maith agat, quand on voit   le rejet de cette Europe dans les quartiers et zones populaires qui ne voulaient pas d'une Europe intégrée à l'OTAN...

 
Go raibh maith agat aux camarades de la coalition de gauche en Irlande qui ont su convaincre pour faire vaincre le Non. Une chose est sûre : à nouveau, un peuple consulté dit NON à la façon dont est menée aujourd'hui la construction européenne.

 

Voici quelques mois, les gouvernements de l'Union européenne se sont entendus pour éviter toute consultation populaire sur le nouveau traité, frère jumeau du traité constitutionnel. Nicolas Sarkozy et une majorité de parlementaires de droite, du centre et de gauche se sont donné la main pour revenir sur notre vote du 29 mai 2005. Que reste-t-il vraiment de légitimité à l'adoption sans débat populaire de février dernier ?

 

Voici quelques jours, les gouvernements se sont entendus sur un projet de directive qui autorise 65 heures de travail hebdomadaire. Le ministre français a voté pour. Les gouvernements se sont entendus sur un projet de directive très dur sur la rétention et l'expulsion des étrangers. Le ministre français   a voté pour.

 

Il est temps de comprendre que l'Union européenne menée sans l'avis des peuples ou contre l'avis des peuples est une impasse. Il est  temps de comprendre que l'Europe libérale, la mystique du marché, la mise en concurrence toujours plus intense des uns avec les autres est une folie. Il est temps de comprendre que l'Europe forteresse est une illusion mortifère.

 

Il est d'autant plus nécessaire de lutter pour une autre Europe, démocratique, sociale, écologique. Toutes les forces de la gauche antilibérale, de la gauche de transformation sociale ont déjà fait de nombreuses propositions traduisant cette autre Europe. Nous devons, dans les mois qui viennent, notamment à l'occasion de la présidence française, faire entendre cette autre voix.

 

Retrouvez toute l'info de la coordination nationale des collectifs unitaires sur le site gauchealternative.org

Commenter cet article