Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Ou comment tirer la gauche à droite par DSK

Publié le 13 Mai 2008 par pierre laporte in Créer une nouvelle force politique à gauche


C'est intéressant de prendre des conseillers de Tony Blair dans ce genre de structure au moins on est sur d'amener le PS à être une troisième force faute de troisième voie



Création d'une nouvelle fondation politique à gauche, Terra Nova

AFP

AFP - Lundi 12 mai, 19h56

PARIS (AFP) - Plus de cent intellectuels de gauche et de centre gauche ont lancé une fondation, Terra Nova, pour promouvoir "la rénovation de la +matrice idéologique+ de la gauche" avec des moyens très importants et l'ambition de rivaliser avec les meilleurs "think tanks" européens et américains.

L'idée de base est que, si la gauche peine à produire des idées, c'est parce qu'il n'y a pas de lieu pour le faire", affirme le président de Terra Nova, Olivier Ferrand, 38 ans, proche de Dominique Strauss-Kahn et élu PS.

Selon un communiqué publié lundi, l'objet de Terra Nova consiste à "produire et diffuser des propositions de politiques publiques" progressistes, dans une démarche "fédératrice". "Nos travaux sont destinés à alimenter tous les courants, tous les leaders" de la gauche, insiste M. Ferrand.

Indépendante des partis politiques, Terra Nova est dotée d'un budget de 1 million d'euros, apporté à 80% par le mécénat d'entreprise. Parmi les mécènes figurent Microsoft et Publicis.

Les initiateurs du projet le présentent comme "une première en France", notamment de par "un réseau intellectuel unique par sa qualité, sa densité, son ouverture internationale".

Au sein de la direction, on relève les noms de l'économiste Eric Maurin, directeur scientifique de Terra Nova, et du rédacteur en chef de la revue Esprit, Marc-Olivier Padis, directeur éditorial.

Son conseil scientifique comprend, à l'international, les commissaires européens Peter Mandelson et Javier Solana, ou le mentor politique de Tony Blair, Anthony Giddens. Côté français se côtoient les économistes Philippe Aghion, Daniel Cohen ou Jean Pisani-Ferry, l'historien Jean-Pierre Azéma, la sociologue Dominique Méda, etc.

Parmi les représentants de la "société civile" figurent Denis Olivennes, PDG de la FNAC, Jean Peyrelevade (bayrouïste), Bernard Spitz, fondateur des Gracques (qui avaient appelé à une alliance Royal-Bayrou avant le 1er tour de la présidentielle de 2007), Jean-Pierre Mignard, président de Désirs d'avenir, et quelques syndicalistes.

Terra Nova (site internet: www.tnova.fr) fera appel à un "cabinet d'experts" de 250 personnalités qualifiées. Sous le statut qu'elle sollicite de fondation reconnue d'utilité publique, elle "ambitionne de devenir l'équivalent français de Policy Network (Royaume-Uni)" ou encore "l'Institut Montaigne de gauche".

A gauche existent deux structures - moins ambitieuses selon M. Ferrand -, la Fondation Jean Jaurès, présidée par Pierre Mauroy, et La Forge, créée en juillet dernier par l'eurodéputé Benoît Hamon.

Terra Nova a mis en place un groupe de travail pour étudier l'idée d'une primaire pour désigner un candidat commun de la gauche à la prochaine présidentielle.

Deux notes sont déjà disponibles, sur le projet gouvernemental d'ouverture partielle des jeux à la concurrence, et sur la révision constitutionnelle et les droits de l'opposition.

______________________________________________
Commenter cet article

noureddine elkarati 14/05/2008 08:05

bonjour pierre
j'ai lu libé ce matin trés tôt .c'est vraiment nul le projet des reformaistes .un boulevard s'ouvre à nous face à ces reacs ,à condition de travailler serieusement ;voci les articles du projet et dire qu'ils ont un bugdet de plus de 1 millons d'euros payé par des grandes entreprises .il faut absolument que l'on s'organise dans notre région ,on ne peut pas rester à rien faire et les idées radicales doivnent s'imposer .pour moi on ne sait pas travailler avec intellignece .espoir tout de même
voici le fameux programe ;nullisissme !
Sur le même sujet
Le nouvel endroit où la gauche pense
Une fondation pour refonder
Interview Emploi, tout se joue dès l’enfance
Interview Le Smic, un concept neuf
Interview Payer ses études après le diplôme
EDITORIAL Changer la donne
Forêt de clubs au PS
passe une bonne journée ensoleillée

noureddine elkarati 13/05/2008 21:38

bonsoir pierre
profite de cette belle soirée d'été précoce .

j'ai pris contact avec michele kintz-tailleur ;ona discuté de l'oraganisation des communistes unitaires dans la 11 circon .le projet enchante michele .on a convenu sur son conseil d'utiliser la strcuture nationale et de communiquer le nom des responables dansla région à la préfecture .donc on ne se mettra pas en association ,mais on utlisera la strcuture nationale .en outre l'oraganisation sera collégiale ,souple .l'objectif est de faire de la politique autrement .Michele doit me reconacter trés bientot

noureddine elkarati 13/05/2008 09:26

bonjour pierre
c'est dans libe de ce matin .laurent joffrin se devoile terra nova fera l'apologie de l'économie de marché ............
voici son edito
Changer la donne
laurent joffrin
QUOTIDIEN : mardi 13 mai 2008
0 réaction
Gramsci avait raison. Les combats politiques se mènent d’abord dans le monde de la réflexion. Pour gagner la bataille des urnes, il faut d’abord gagner celle des idées. La victoire de Nicolas Sarkozy l’année dernière fut précédée d’une intense préparation intellectuelle qui a vu la droite animer la controverse sur les valeurs, les principes et les projets. Sur France Info la semaine dernière, François Fillon se félicitait, comme de son principal succès, d’avoir changé le paysage idéologique du pays en plaçant la gauche sur la défensive, qu’il s’agisse du débat sur le travail, sur l’insécurité ou sur la réforme sociale. La naissance d’un nouveau think tank à gauche, Terra nova, qui s’ajoute à d’autres instances de réflexion mais avec plus d’ambition, est ainsi un événement plus important qu’il y paraît. Un début de rééquilibrage peut en sortir, qui modifiera la donne politique et fournira à l’opposition une partie des munitions qui lui manquent.


Sur le même sujet
Le nouvel endroit où la gauche pense


A une condition toutefois. Sous la houlette de François Hollande, le PS s’est doté d’une nouvelle déclaration de principes, préalable à toute réflexion nouvelle. Mais il ne suffit pas d’admettre enfin officiellement que la socialisme français, à son tour, est devenu réformiste et qu’il se déploie dans le cadre de l’économie de marché. Il faut aussi montrer par quel moyen les progressistes entendent maîtriser cette économie de marché et comment ils veulent corriger les immenses injustices qui naissent du jeu spontané de la mondialisation. Programme vaste mais décisif

noureddine elkarati 13/05/2008 08:58

bonjour pierre
le projet de terra nova est voué à l'echec ! car les forces libérales refusent même le projet social démocrate .dans notre region ,on doit absolument s'oraganiser entre refondateurs communistes ,pour un projet bien ancré à gauche ,on finra par gagner! espoir et intellignece