Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Droit de réponse

Publié le 30 Mars 2008 par pierre laporte

Dans l'humanité dimanche  de cette semaine un article au titre prometteur " Que s'est il passé lors des élections en Seine St Denis?."
Hélas cet article n'est pas à la hauteur des ambitions affichées. L'analyse de Claude Bartelone sur la position des communistes par rapport au"bobos" qui leur ferait peur et dont ils ne tiendraient pas suffisement compte ne peut constituer une explication, même si les mutations de la population départementale sont l'une des composantes de l'analyse des résultats.
L'autre analyse celle d'hervé Bramy n'est pas non plus satisafaisante même si elle apporte d'autres éléments de réflexion.
En résumé il souligne plusieurs caractéristiques; Nous progressons de plus de 10000 voix / à 2001, tous nos candidats gagnent en voix et la différence PC /PS se situe à 100 voix.
Il souligne la bonne tenue aux cantonales par rapport aux municipales.Enfin il voit dans cette bonne résistance la conséquence de la bonne qualité du travail départemental dans les différents domaines de la compétence du conseil général.
L'ensemble de ces réflexiosn ne constitue pas une analyse à proprement parler, car les municipales sont tout justes effleurées, personne ne pose la question des secteurs ou l'on gagne, Sevran puis Villepinte, ni des bons résultats dans les villes ou face à la pression du PS on a choisit de tenir bon. La question de la mutation des populations est réélle mais dans le val de Marne ou les couches moyennes sont plus importantes, il n'y a pas de recul , pourquoi?

Enfin l'article se termine par "Enfin les communistes ont peut être payé leurs divergences internes En 2004 les désccords au sein du PCF s'étaient transformés en véritable crise aboutissant à la constitution de deux groupes au conseil  général ."
Bien évidemment il fallait s'y attendre, l'une des raisons et peut être la raison, ce sont les deux groupes. Mais cher journaliste te souviens-tu des résultats de 2004? Nous avions perdu 6 cantons sur 9 renouvelables. Et face à ce résultat catastrophique les commentaires de la fédération du PCF dirigée alors par Michel Laurent était que cette perte était due à la méchanceté de la droite et du PS et pas une  once d'auto critique.
Mais avant cette élection nous avions un seul groupe!  mais peut être que le résultat de MGB en 2007 était du au 2 groupes. De toute façon pour avoir  fait pas mal de porte à po rte je te confirme que cette question était bien dans toutes les têtes des habitants du 93. (Pourquoi 2 groupes?)
Minable
Commenter cet article

noouredine elkarati 30/03/2008 21:32

bonsoir pierre
peut être que hervé est heureux que l'on ait perdu le 93,car il ya aussi cette logique ,moi même je suis soulagé .il faut parfois couler pour mieux renaitre ! qu'est hervé s'occupe de sa ville qui est un futur drancy .et laisse le 93 travailler dans une autre culture .pourqoi renan a perdu le canton .moi je crois en l'homme nouveau ,toi ou bally à saint denis ./

noureddine elkarati 30/03/2008 13:50

bonjour pierre
pas si minable que cela l'article .le pb n'est pas les couches moyennes ,mais l'abstention des couches populaires comme le croit à tort le ps .je te rapellerai que le ps nous accuse de ghetoiser le 93 .jean marie est plus ouvert à nos idées que michel laurent . le pcf effectivement resiste bien dans le 93 ,mzais trés mal dans les communes de l'ancien département de la seine .mais la droite resiste mieux que l'on pense dans notre région (ex villepinte ) .il ya recomposition politique dans le 93 ,avec une bonne résistance de l'electorat communiste cultivé ,maais forte abstention des couches populaires et immigrées /

pierre laporte 30/03/2008 20:11


Mais si minable, non pas dans les éléments d'analyse apportés mais dans sa conclusion. Sincérement qui de ceux que nous avons rencontré a pu penser: Ils ont deux groupes je ne vote pas pour
eux.
Comment paye- t'on nos divisions alors que Bramy fait la démonstration que nous n'avons jamais eut d'aussi bons résultats. Et de plus en 2004 il n' y avait qu'un groupe