Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Un dernier pour la route

Publié le 5 Mars 2008 par pierre laporte in Tremblay actualité


Thierry  Godin  a distribué un dernier journal de campagne avant l'élection. La particularité la plus frappante de ce journal de camapagne c'est qu'il n'y a rien contre la droite. Rien sur le pouvoir d'achat, rien contre Sarkozy, rien sur les scandales financiers du patronnat. Tout contre le Maire et le conseil général, que veut M Godin?
ll  évoque la rénovation urbaine du centre ville en soulignant l'absence d'aide du cg  et  souligne qu'elle aurait été précieuse pour  cette rénovation en attente.
En attente de quoi, Thierry Godin, en attente de financement par le gouvernement? mais il nous l' a refusé. En attente de la responsabilité de la SIC OSICA qui doit à ses locataires l'entretien correct de leur habitation?
De ces combats là Thierry Godin ne fut pas. Par contre la ville s'est fortement engagée dans le renouvellement urbain ce sont 2 quartiers (Farges Cotton) et ( Prévert) qui vont maintenant en bénéficier.
Combien d'investissements, de rencontres avec les habitants pour rénover le Cours de La République à l'initiative de la ville.
Encore une fois la responsabilité du gouvernement est évacuée ce sont François Asensi et Pierre Laporte les responsables.
A Tremblay comme dans le reste du département le commerce local est en difficulté constate t'il. Mais c'est vrai dans tous les départements sauf dans les villes de province. D'ailleurs l'un des sites les plus catastrophiques quant à la grande distribution c'est Bondy, ville socialiste depuis 1947, je ne parle pas du commerce local à Bondy.
Mais pour autant est ce de la seule resonsabilité des maires? La TP sur Tremblay est l'une des plus faibles pour le petit commerce. Et sa proposition d'exonérer de tp le petit commerce qui crée un deuxième emploi ne peut être incitatif au développement de celui ci. La première question est celle du pouvoir d'achat. La deuxième est celle de nos modes de consommations, la troisième doit se centrer sur l'évolution des commerces eux mêmes et des services qui peuvent y être liés.

Il propose de soutenir et d'accompagner les jeunes talents du 93 qui veulent créer leurs entreprises et de les suivre sur la durée, mais ces dispositifs existent sur le département et à Tremblay depuis des années.

Enfin il évoque l'aberration de la séparation de la mission locale Tremblay Villepinte et incite le conseil général a  s'y impliquer d avantage. Mais jamais il ne dit que la mission locale a été crée à l'initiative de Tremblay( c'est moi qui a la demande de François Asensi ai piloté cette construction) et que la séparation vient de Mme Valeton. Enfin si il y a une responsabilité première sur la mission locale c'est celle de la région dirigée par un socialiste.

Bref de la bouillie électorale ou la droite n'est jamais citée ou Sarkozy n'a aucune responsabilité, M Godin ne connaît pas bien sa ville et il confond sa gauche avec sa droite.Si on veut changer la société ce n'est pas ainsi que nous y arriverons. Unir la gauche dans sa diversité sur une vraie alternative  c'est aujourd'hui l'urgence.
la diviser pour asseoir l'hégémonie du PS n'a d'intérêt que pour quelques particuliers mais aucun au regard de l'histoire et pour les citoyens.




Commenter cet article

Marina 06/03/2008 15:01

Dans un article du Parisien, à la question : "votre projet prioritaire ?", le candidat du PS répond : "Renforcer les moyens humains et matériels de la police municipale afin de maintenir une présence policière jusqu'à 23 heurs". Je suis heureux d'apprendre qu'à Tremblay, les délinquants cessent leurs activités à 23h et que "l'heure du crime" a été avancée de 60 minutes. Plus sérieusement, j'observe que le candidat socialiste du canton utilise beaucoup les thèmes sécuritaires jusqu'ici spécialité de la droite Sarkozyste. Ne pas perdre les élections justifie t-il d'abandonner les valeurs humanistes du PS et de perdre son âme ?