Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Un Nouveau blog et un article des socialistes de Tremblay

Publié le 1 Février 2008 par pierre laporte in Créer une nouvelle force politique à gauche

Jeudi 31 janvier 2008
alain_2.jpgAinsi « la direction fédérale (du Parti socialiste) va écrire aux élus sortants de Tremblay pour leur interdire de se qualifier de socialistes s’ils figurent sur la liste de François Asensi ». C’est l’annonce que je découvre dans « le Parisien » de ce matin (voir ci-dessous). Je ne souhaite pas alimenter une polémique stérile ouverte par les initiateurs de la rupture. Ils ont choisi de placer leur campagne sous le signe de l’anathème et de l’exclusion faute d’idées et de programme.
Les Tremblaysiens jugeront.
Il me semble quand même que le parti socialiste a mieux à faire pour l’avenir de ce pays que de distribuer des appellations d’origine contrôlée et d’entretenir la division à gauche.  Alain Durandeau

Gwenael Bourdon - Le Parisien - 31/01/2008

C'est une conclusion qui se dessinait depuis déjà plusieurs jours. Cette fois, c’est officiel, le Parti socialiste présentera sa propre liste aux élections municipales à Tremblay… face à celle conduite par le député-maire PCF sortant François Asensi. Une primaire à gauche : la chose ne s’était pas produite depuis 1971. La décision a été prise hier par la direction nationale du PS. Tremblay est la septième ville du département où PS et PC s’affronteront au premier tour des municipales en mars.
« La direction nationale a pris acte de la volonté du maire de ne pas associer les socialistes à sa liste », indique Franck Misson, secrétaire de la section locale. Les négociations avaient en effet achoppé sur le nom des candidats du PS. François Asensi souhaitait reconduire six élus sortants ­ qui figurent d’ailleurs sur sa liste. Contestant la légitimité de ces sortants, dont certains se sont éloignés du PS, la section locale souhaitait renouveler ses candidats et ne conserver que deux de ses élus.
De part et d’autre, on se rejette la responsabilité de ce divorce. « Nous nous sommes battus jusqu’au bout pour qu’il y ait l’union », assure Franck Misson. François Asensi, de son côté, affirme qu’il sera celui qui conduira une « liste de large rassemblement, avec des socialistes, des Verts, des communistes, et des personnalités sans appartenance politique. »
Les militants du PS peuvent désormais constituer leur équipe, qui devrait bénéficier du soutien du PRG et sera menée par le conseiller municipal sortant Thierry Godin. « Nous espérons pouvoir entrer en campagne dès lundi », confie Franck Misson. Une campagne qui sera nécessairement plus animée que d’ordinaire. Et c’est sans doute le PS qui tirera la première salve. La direction fédérale va en effet écrire aux élus sortants pour leur interdire de se qualifier de « socialistes », s’ils se présentent sur la liste de François Asensi. La menace fait sourire Alain Durandeau, actuel président des élus socialistes au conseil municipal. « Il y a un copyright ? Je ne me réclame pas de la direction nationale du PS, mais j’entends être reconnu comme socialiste. »
 
par Socialistes de Tremblay
ajouter un commentaire recommander 
Pour découvrir ce nouveau blog une adresse ci dessous ou cliquez sur le lien situé sur la colonne de droite de mon blog
http://www.socialistesdetremblay.over-blog.com
Commenter cet article