Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Déclaration commune des candidats au conseil général

Publié le 12 Décembre 2007 par pierre laporte in conseil général

 

Pour une Seine-Saint-Denis

moderne, solidaire, humaine et

respectueuse de l’égalité républicaine

laporte-assassi-garnier.jpg

Nous sommes des femmes et hommes représentatifs de la diversité de la Seine-Saint-Denis, candidat-e-s aux élections cantonales, membres du Parti communiste, d’autres partis ou d’aucun parti. Nous sommes divers mais rassemblés sur un objectif : changer la Seine-Saint-Denis.

 
Oui, la vie des habitants de la Seine-Saint-Denis doit changer. Mais ce changement ne se fera pas sans eux car justement l’avenir de la Seine-Saint-Denis réside dans la possibilité offerte à chacune et à chacun de déployer toutes ses potentialités qui sont immenses dans cette jeunesse diverse et inventive, chez les travailleurs, les entrepreneurs, les artistes qui modèlent ce territoire.
 

Nous voulons plus encore mettre ces talents en synergie pour bâtir une Seine-Saint-Denis pour tous, en développant les solidarités dans le respect de chacun.

 

Soyons clairs Cet objectif est contraire à la politique de Sarkozy qui s’attaque aux retraites, à la sécurité sociale, au pouvoir d’achat, au code du travail, à la carte judiciaire, aux universités… Son modèle, c’est l’ultra libéralisme et la société du chacun pour soi. Inspirée par le MEDEF, c’est une politique très dure pour les gens modestes qui sont très nombreux dans notre département.

 

Rappelons aussi qu’en nous transférant 300 millions de charges nouvelles sans compensation, la droite sacrifie la population aux exigences de la rentabilité financière.

 

Notre département est né il y a 40 ans .Dix ans à peine après sa création, il est frappé de plein fouet par la crise industrielle. Il en porte encore les séquelles. Mais malgré ce coup dur, il a su entreprendre sa mutation avec courage. Le travail de ses habitants a permis à la Seine-Saint-Denis de se tourner vers l'avenir.

 

Aujourd'hui on ignore trop souvent qu’il est premier pour la création d’emplois, qu'il est le second pôle universitaire et culturel d'Ile-de-France, qu’il possède une politique environnementale reconnue au plan international et qu'il est le 5ème département français pour le PIB.

 

La Seine-Saint-Denis, ses habitants contribuent à la richesse nationale. Leur travail devrait leur permettre de vivre dignement. Mais hélas trop d’entre eux subissent le chômage, un quart de la population des moins de 65 ans gagne moins de 845 Euros par mois. Et pour beaucoup de jeunes, l’ascenseur social est en panne. Ce sont des vies brisées, des rêves gâchés et parfois au bout la révolte.

 
Bien sûr, nombreux sont les habitants qui vivent correctement et certains même très bien mais des quartiers, des villes entières accumulent toutes les difficultés sociales. C’est un gâchis humain dramatique, personne ne peut y être indifférent. Il nous empêche de vivre bien ensemble.
 

Cette situation est le produit de choix politiques, au niveau européen et national, la situation de notre banlieue ressemble à celles de nombreuses métropoles dans le monde. La prochaine étape ne peut être la constitution de « ghettos à l’américaine »

 

Notre campagne se veut une riposte à l’offensive tout azimut de la droite car pour nous, contrairement à certains de nos partenaires de gauche, ce n’est pas seulement la méthode utilisée par Sarkozy que nous combattons, c’est une réelle alternative sociale et écologique à gauche que nous voulons construire.

 

Nous nous sommes attaqués aux injustices avec des politiques publiques innovantes : les aides à la construction de logements sociaux, les chartes pour l'emploi, l’aide au financement du permis de conduire, l’instauration du quotient familial pour la cantine des collégiens, le financement à 50% la carte Imagin’R, la contribution à l’achat d’un ordinateur pour tous les élèves de 6ème..

 

Nous exigeons de l’Etat l’égalité républicaine. Les scandaleuses inégalités fiscales et sociales en Ile de France sont inadmissibles : nous voulons une réforme de la fiscalité locale.

 

Nous pourrions donner beaucoup d’autres exemples, notamment en matière d’environnement et de sauvegarde de la planète avec l’agenda 21 départemental ou la Biennale de l'Environnement. Et nous le ferons lors de prochains rendez vous car nous avons des idées, des propositions et une grande ambition pour notre département. Nous démultiplierons les espaces de démocratie et de co-élaboration. Nous savons pouvoir compter sur la détermination et l'intelligence collective de nos concitoyens, nous voulons franchir avec eux une nouvelle étape dans l’élaboration de la politique départementale.

 

Nous le ferons avec toutes celles et tous ceux qui veulent construire un projet moderne, solidaire et humain, respectueux de l'égalité républicaine. 

 
Fait à Bobigny, le 12 décembre 2007.

 

 

Commenter cet article