Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Une autre vue de la rencontre et commentaires

Publié le 5 Décembre 2007 par pierre laporte in Créer une nouvelle force politique à gauche

Nouvelle-image-copie-1.JPGLes débatteurs: Jerome Gleizes des Verts, patrice Cohen-Seat  du PCF, Carlotte Girard de  PRS, Jean Claude gayssot du  PCF,  François Asensi  PCF, Roger Martelli (Regards ) modérateur Mathieu Montès


Dans la salle le public était  représentatif de la gauche; verts, socialistes communistes, membres des collectifs anti-libéraux, d'attac, de syndicats, citoyens attachés aux valeurs de gauche.

Le débat fut complexe parce qu'il passait alternativement de la situation du parti communiste à celle de l'ensemble de la gauche. Le débat sur le parti communiste a comporté un rappel de son rôle historique et de la pertinence des valeurs du communisme largement partagé par les intervenants. Les crimes commis au nom du communisme dans certains pays ont été ausi évoqués comme l'échec du socialisme réel, ils l'ont décridibilisé et
 aujourd'hui ils ne doivent pas faire oublier les combats de la classe ouvrière, les acquis de 36 /68 en passant par la libération .

Un militant communiste à dénoncé la manière dont il fut "viré " du parti pour cause de désaccords, ces pratiques existent encore aujourd'hui pas seulement au PCF mais aussi au PS, chez les verts ce qui pose la question du mode de fonctionnement des partis actuels et explique, pour une part, leur faible attractivité par rapport à la jeunesse. Tous  rappelèrent les valeurs du communisme et leur capacité à être porteuses d'avenir mais les uns les voient portées par un parti communiste rénové, les autres par une nouvelle force politique avec une composante communiste.
François Asensi, Jean Claude Gayssot et Roger Martelli s'inscrivant dans cette perspective, Patrice Cohen Seat s'inscrivant dans la perspective d'un parti communiste rénové, les deux hypothèses méritant débat mais il n'était peut être pas utile que patrice Cohen Seat utilise le terme péjoratif de liquidation pour caractériser la position de ses interlocuteurs.
La question de l'attitude du PS a été plusieurs fois évoquée ce qui se comprend lorsque l'on entend de nombreux dirigeant du PS ne plus critiquer les réformes Sarkozy sur le fond mais simplement sur la forme, fermant ainsi toute alternative à gauche, freinant les luttes sociales et décourageant de nombreux socialistes qui restent fidèles aux valeurs de Gauche.
J'ai posé la question de la nécessité de créer une nouvelle force politique en cessant d'avoir les uns et les autres un esprit de boutique alors qu'il est indispensable de créer ensemble une alternative écologique et sociale.
Je pense qu'il est urgent pour la planète et la société d' y travailler en France et en Europe.

Si vous avez participé à ce débat faites moi part de vos réflexions
Pierre Laporte











Commenter cet article