Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Investir dans l'humain, c'est aussi investir l'avenir.

Publié le 29 Juin 2017 par Pierre Laporte

Investir dans l'humain, c'est aussi investir l'avenir.

Communiqué de Silvia Capanema, Dominique Dellac, Pierre Laporte, Azzedine Taïbi, conseillers départementaux.

 

Ce jeudi 29 juin, les conseillers départementaux ont délibéré sur le compte administratif 2016 et une décision budgétaire modificative pour l'exercice 2017.

Alors que tous les jours nous voyons des manifestations d'agents à bout, des surcharges de travail, des délais de traitement de dossiers inadmissibles, de mauvaises conditions de travail, des fermetures ponctuelles de services, … dommageables pour l'accès aux droits des habitant-e-s de Seine-Saint-Denis et la qualité du service public, nous constatons que près de 600 postes sont vacants aujourd'hui au sein des services.

Les documents remis en séance font apparaître un excédent budgétaire de 61,5M€ dont 11,6M€ de crédits dédiés au personnel non consommés.

Nous avons demandé au Président du conseil départemental, Stéphane Troussel, par courrier en date 19 juin dernier, de prendre la mesure du manque de moyens et des conditions de travail du personnel qui en découlent.

Sa réponse porte sur les raisons de cet excédent budgétaire mais ne s'engage pas sur les besoins en personnels.

Alors que les besoins sociaux augmentent dans notre Département, que les situations de précarité se complexifient, alors même que la politique d'investissement de la collectivité, qui est une nécessité, génère elle-même des besoins en personnel, faire des agents la variable d’ajustement des mesures budgétaires est une façon de décliner les politiques d'austérité que nous combattons.

Nous avons donc tenu, à travers une intervention et nos votes, à exprimer notre désaccord sur l'utilisation de l’excédent budgétaire.

Nos votes sont dans la continuité des abstentions qui avaient souligné les divergences de plusieurs d’entre nous avec les orientations budgétaires contenues dans le Budget Primitif 2017.

Nous sommes conscients des besoins en investissement mais nous voulons défendre une position d’équilibre et de bon sens qui, en prenant de la hauteur sur les logiques comptables et gestionnaires, soit en cohérence avec les engagements pris avec nos électeurs et avec les besoins des agents départementaux.

Nous prenons donc acte de l'engagement du Président de soumettre une nouvelle Décision Modificative à l'automne et nous réaffirmons vouloir y voir figurer :

  • la reprise des recrutements sur les quelques 600 postes vacants, prioritairement sur les secteurs de la Solidarité et les ATTEE et la réduction des délais de recrutement ;

  • l'abondement en crédits suffisants du budget du Personnel pour permettre ces recrutements.

Bobigny, le 29 juin 2017

Contact : Silvia Capanema 07 85 18 25 23
Commenter cet article