Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Quelques réflexions sur l'élection présidentielle

Publié le 24 Avril 2017 par Pierre Laporte

Je comprends la tristesse de ceux qui comptaient sur un deuxième tour avec Jean Luc Mélenchon car moi-même je comptais sur un tel résultat bien qu'avec prudence.

Je les comprends d'autant plus que la perspective du choix entre Le Pen et Macron est terrible.

Ceux qui ont voté Macron pour éviter Le Pen  ne se rendent pas compte qu'il lui ouvre un boulevard. Macron tenant du libéralisme, représentant de la caste des milliardaires, veut diriger le pays à coups de 49-3 pour imposer ses réformes qui nous rejetteront dans le passé en matière de conditions de travail, de droits des salariés, de vie démocratique.

C'est la politique de Hollande aggravée qui ne peut qu'ouvrir un boulevard à Le Pen. Mais certains parmi mes amis parlent d'échec, de recul historique. Il ne faut pas lire la réalité avec des verres déformants qui gomment les contradictions de la réalité politique.

Je leur rappelle que nous n'avions jamais obtenu un tel résultat pour la vraie gauche depuis 40ans.

Le PCF obtenait 21,67% avec J Duclos en 1969. Puis les scores de ses candidats furent les suivants: 1981: 15,35%  1988: 6,76%  1995: 8,68%

2002: 3,37%  2007: 1, 93%  2012 : Mélenchon 11,1%  2017: Mélenchon 19,6.

Rappelons que lorsque Duclos réalisait ses 21,67 %, le PS faisait 5,05%.

Alors résultats seraient catastrophiques? Je ne comprends pas une telle analyse. A moins de penser que lorsque le PS faisait 25,87% et le PCF 1,93 % avec Lionel Jospin et Marie George Buffet, la gauche était mieux représentée?

Résistance, résistance, la question qui nous est posée maintenant est de comment résister à la pression libérale de tous les opportunistes qui composent le camp Macron.

Cela ne peut l'être que sur la base du programme de la France Insoumise qu'il faut continuer à construire et à améliorer car il donne une vraie visibilité d'avenir pour notre pays.

Cela passe par les élections législatives où nous devons nous appuyer sur le socle des 19,6%, sur des alliances larges pour avoir une présence forte à l'assemblée nationale. De même pour  le mouvement social qui doit se développer pour nous éviter une politique encore plus libérale.

Sur la durée, constatons le rejet des partis politiques traditionnels mais pas du vote de classe. Quel est l'avenir d'un mouvement politique puissant à gauche, quelle forme cela peut -il prendre, le chantier est ouvert. Je suis partant et vous?

 

 

Commenter cet article