Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Sauvons le Centre Hubertine Auclert et l’Observatoire régional des violences faites aux femmes !

Publié le 22 Mars 2016 par Pierre Laporte

Sauvons le Centre Hubertine Auclert et l’Observatoire régional des violences faites aux femmes !

Pour le budget de 2016 voté en avril, Valérie Pécresse a la volonté de réduire de 30% le budget du centre Hubertine Auclert, centre de ressources pour l’égalité femmes-hommes en Ile-de-France. On est bien au delà des 10% de diminution annoncés pour les organismes associés de la Région.

Immédiatement, cette réduction drastique met en danger le centre. C’est incompréhensible. Depuis 2009, il est pourtant devenu un partenaire incontournable pour la défense des droits des femmes. C’est d’autant plus incompréhensible que l’observatoire des violences faites aux femmes qui lui est rattaché est lui aussi mis en danger. Comment comprendre une telle décision alors que Valérie Pécresse va faire voter à la fin de la semaine une délibération pour doubler les logements régionaux réservés aux femmes victimes de violence ? Doit-on y lire une pression de la part des élus de la majorité proche de la Manif pour tous ?

Il est impossible pour la Région de nier le rôle de référence du centre francilien de ressources pour l’égalité femmes-hommes alors qu’il est reconnu par de nombreuses collectivités (conseils départementaux, villes, EPCI) mais aussi par l’ONU-Femmes ou encore par des organisations associatives et syndicales. La diversité de ses actions, la qualité de ses enquêtes menées, l’expertise dont il est garant, sa capacité à fédérer différents actrices et acteurs ne sont plus à prouver. C’est un organisme dont le rôle est indispensable à notre Région.

Diminuer d’un tiers le budget du Centre Hubertine Auclert reviendrait à détruire une structure sans tenir compte de la réalité des violences subies par les femmes et des attaques nombreuses contre l’égalité femmes hommes. Une telle décision serait vécue, à juste titre, comme une véritable régression alors que Valérie Pécresse en nommant une déléguée spéciale à l’égalité femmes hommes affiche une volonté de dépasser les clivages politiques pour faire avancer la question.

Le groupe Front de Gauche de la région Île-de-France refuse que le Centre Hubertine Auclert subisse une telle réduction budgétaire et fasse les frais de la politique d’austérité voulue par la droite régionale.

Nous alertons l’ensemble des actrices et acteurs à se mobiliser au plus vite pour que Valérie Pécresse revienne sur sa décision afin que le Centre dispose à nouveau des moyens financiers et humains nécessaires pour mener à bien les missions qui lui ont été confiées.

Nous vous invitons à signer et à diffuser largement la pétition suivante

Céline Malaisé, Présidente du Groupe Front de gauche du Conseil régional d'Île-de-France

Commenter cet article