Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Le changement, c'est contre les "sans-dents".

Publié le 29 Janvier 2016 par Pierre Laporte

Le changement, c'est contre les "sans-dents".

Ce n'est malheureusement pas une surprise, mais l'information, délivrée par Oxfam dans son dernier rapport, confirme l’accélération de la tendance inégalitaire dans le monde : 62 personnes possèdent autant que la moitié de la population mondiale !
La confédération d'ONG pointe du doigt les responsabilités, en intitulant très justement son rapport "Une économie au service des 1%"

Depuis 2012, la France compte de son côté près de 670 000 chômeurs supplémentaires, et la nouvelle livraison du Rapport sur l'état du mal logement de la Fondation Abbé Pierre souligne des réalités édifiantes : 3,8 millions de mal logés ; 582 bidonvilles ; dégradation du confort sanitaire des logements, conséquences dramatiques sur la santé et l'accès aux soins de l'insalubrité ...

Ces données nationales sont tous les jours confirmées par les services sociaux départementaux et des communes ...


Dans la foulée, la publication du bilan démographique 2015 de l'Insee révélait une diminution de l'espérance de vie en France. Cette dernière rejoint ainsi la liste des pays européens qui ont vu l'espérance de vie diminuer depuis 2008 : l'Espagne, la Grèce, le Portugal.

Autrement dit, les progrès jusque là enregistrés en Europe sont en train de s'effriter et cette évolution négative ne fait que raisonner plus fortement l'avertissement de l'Organisation mondiale de la santé dans son dernier rapport sur la santé en Europe publié en 2013 : "les progrès durables globalement observés dans la Région européenne en termes d’espérance de vie risquent d’être compromis si, parallèlement aux crises économiques ou sociales, on assiste à des réductions des dépenses consenties aux services de santé et à d’autres services et aux filets de sécurité sociale".

Si l'OMS refuse de tirer ouvertement un lien direct de cause à effet, on voit bien se profiler les conséquences du dogme néo libéral à l'échelle européenne, et, c'est une première, en France.

Fort de ce constat, F. Hollande et le gouvernement ont fait le choix, en maintenant un cap à droite jamais vu jusque là, en particulier dans son registre ultra-sécuritaire, de se priver de la dernière représentante gouvernementale de gauche.

Une cohérence assumée, qu'il nous faudra bien finir par prendre comme telle pour enfin agir en cohérence lors des prochaines échéances.
D'ici là, nous devrions sans plus attendre, et les médias le devraient également, arrêter d'utiliser le qualificatif "gauche" à leur sujet.

(Image)

Commenter cet article