Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Face aux dégâts de l'austérité, les travailleurs sociaux européens accusent et s'organisent.

Publié le 28 Janvier 2016 par Pierre Laporte

Face aux dégâts de l'austérité, les travailleurs sociaux européens accusent et s'organisent.

Confrontés au quotidien à l'accroissement de la précarité, à la complexification des situations sociales, à des dispositifs qui segmentent l’accompagnement ainsi qu'à un manque de moyens pour répondre à l'urgence sociale, les travailleurs sociaux européens tirent le signal d'alarme.

A l'initiative de La Fédération Internationale des Travailleurs Sociaux (IFSW), des professionnels de Grèce, d’Islande, d’Irlande, d’Italie, d’Espagne et du Royaume-Uni se sont réunis en colloque de solidarité sur le travail social face à l’austérité.

Leur déclaration pointe du doigt la responsabilité directe des politiques d'austérité "minent les structures sociales et les personnes atteintes économiquement et socialement."

Voici leur déclaration :

Déclaration d’IFSW à l’occasion du colloque de solidarité sur le travail social face à l’austérité

L’austérité est une pratique économique qui accroît l’endettement, le chômage, le phénomène des sans-abri, l’inégalité et produit la misère sur les vies des citoyens. Les travailleurs sociaux interviennent chaque jour sur les conséquences négatives imposées aux personnes par les mesures d’austérité. Nous faisons face à la pression et à la réalité douloureuse des personnes les plus affectées par l’austérité.

La méthode qui consiste à vouloir réduire la dépense publique combinée avec les allègements fiscaux pour les personnes les plus riches réduit le revenu des Etats et ne permet pas de réaliser des économies équilibrées. Cela a surtout comme conséquence la croissance de l’inégalité et l’augmentation de la pauvreté. Les travailleurs sociaux du monde entier peuvent témoigner qu’il existe aussi des politiques qui peuvent soutenir le bien-être et le développement économique sain des personnes ; ils voient également quelles sont les politiques qui minent les structures sociales et les personnes atteintes économiquement et socialement.

Les systèmes de protection sociale devraient être enracinés de manière permanente dans le tissu de toutes les sociétés plutôt qu’être sujets à des idéologies politiques qui priorise les profits et la finance au détriment des personnes. Ils devraient être des outils qui aident à la transformation de la société, par les communautés qui s’engagent à mettre en oeuvre de tous les principes des droits de l’homme. Les systèmes de protection sociale devraient soutenir tous les peuples et apporter la capacité d’engagement de la communauté vers la démocratie. Leur action ne peut se limiter à l’accès aux aides minimales et au versement d’argent aux services de santé et de soins sociaux,

Les associations professionnelles de travail social de la Grèce, de l’Islande, de l’Irlande, de l’Italie, du Portugal, de l’Espagne et du Royaume Uni se sont retrouvées ensemble pour faire campagne sur les gouvernements qui pratiquent l’austérité. Ils doivent agir avec responsabilité pour la justice sociale, les droits, le bien-être de tous les peuples qui vivent dans ces Etats.

Les travailleurs sociaux interviennent avec les personnes qui créent des services et inventent d’autres solutions de co-construction et d’association des personnes en vue de favoriser la construction d’un capital social et économique.

Un plan d’action partagé visera à permettre l’intensification de la conscience des populations sur l’impact négatif des politiques d’austérité sur les communautés et les personnes. Cela incorporera une stratégie media qui inclura avec un logo partagé, l’utilisation des médias sociaux, des actions communautaires comme par exemple une semaine alliant des événements, marches, la diffusion de films, interventions auprès des médias au niveau national, européen et global. Il est prévu de partager différentes pratiques à travers les frontières, avec des informations sur le Web, dans la presse et les journaux. Une stratégie de lobbying sera développée en visant les organismes gouvernementaux. Il est prévu des réunions avec des élus, des ministres mais aussi des parlements.

Pour faciliter ces actions le groupe nommera un coordinateur issu des associations professionnelles, tournant sur une base annuelle. Il sera le contact pour les pays associés à ce plan d’action. Ana Lima Fernandez sera la première coordinatrice pour ce projet.

Pour plus de contact sur cette information et cette action :
Ana Isabel Lima Fernández : analima@cgtrabajosocial.es (en langue espagnole) ou le Sécrétaire général d’IFSW, Rory Truell : global@ifsw.org (en anglais
)

Source et traduction

Photo : Anas IDF

Commenter cet article