Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

De nouveaux courts couverts de tennis à Montfermeil.

Publié le 30 Octobre 2015 par Pierre Laporte

De nouveaux courts couverts de tennis à Montfermeil.

Samedi 24 octobre, Dominique Dellac et moi avons inauguré les courts couverts de tennis de Montfermeil, en présence des maires de Monfermeil et de Clichy-sous-Bois.
Ce fut l'occasion de rappeler l’objectif départemental de développer et démocratiser l'accès à la pratique du sport pour tous les séquano-dyonisiens et séquano-dyonisiennes.

C’est avec cette exigence pour l’égalité, que le Département s’est engagé en 2013 avec l’Etat dans cadre du Plan de Rattrapage des équipements sportifs à investir 12,6 millions d’euros, soit un soutien à 75 projets dans 34 communes.

Cet objectif est d'autant plus urgent pour le développement de nos territoires, la cohésion sociale et l'épanouissement individuel et collectifs que notre département est classé en 103ème position sur 105 parmi tous les départements et territoires français, avec un ratio de 16,2 équipements pour 10 000 habitants, contre 50 environ sur la France entière.

En la matière, le concours de l'Etat est indispensable, et je souhaite que les politiques d'austérité ne l'empêcheront pas de poursuivre son engagement à nos côtés dans le cadre du Plan piscines 2016-2021 que nous avons adopté en février dernier et qui vise à opérer un rattrapage de notre territoire en matière d’un équipement qui nous fait dans encore trop d’endroits, cruellement défaut.

Alors que dans quelques jours, nous serons nombreux à honorer la mémoire de Zyed Benna et Bouna Traoré disparus il y a 10 ans, alors que nous avons gardé en tête l'embrasement de nos villes qui a suivi leur mort injuste, nous ne pouvons ignorer que la demande d'égalité est trop forte et légitime pour être sacrifiée sur l'autel de la logique comptable.
C'était déjà le cas il y a 10 ans ...

Commenter cet article