Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Noisy le Grand passe à droite, il faut un coupable !

Publié le 21 Septembre 2015 par Pierre Laporte

Michel Pajon et certains dirigeants socialistes cherchent un coupable à leur échec aux élections municipales de Noisy le Grand.

Certes, lorsqu'on a été à la direction de la ville depuis des années, la défaite est amère mais rien ne doit empêcher une réflexion sérieuse sur ses causes.

La situation politique sur Noisy le Grand a changé lorsque Michel Pajon a voulu museler les communistes qui étaient dans sa majorité municipale, allant jusqu'au procès contre ses anciens adjoints.

Depuis qu'il a cassé l'union de la gauche, il a gagné les municipales sur la base de quadrangulaires. Le FDG et ses alliés se sont maintenus au deuxième tour que ce soit en 2008, 2014 ou 2015.

Il n'a pu gagner que par la division de la droite comme en 2008 et 2014 et parce que l'émergence du FN venait encore réduire les possibilités de victoire pour la droite.

Quant on connaît cette réalité, on peut apprécier à quel point Michel Pajon n'est pas le mieux placé pour parler d'union et dénoncer le FDG.

D'autant que lors de la rencontre FDG/PS qui a précédé le premier tour, il a clairement précisé aux représentants du FDG qu'il n'avait pas besoin d'eux. Ce que l'un de ses proches confirme dans l'article du Parisien paru le lendemain de l'élection.

Il est vrai qu'après le résultat du premier tour des discussions se sont tenues avec des propositions de la part du PS.

Mais revenons à la fragilité de la liste Pajon : il a été élu en 2008 avec 45,43% des voix et en 2014 avec 42, 90 %, au deuxième tour bien entendu.

Après l'annulation des élections, le premier tour du 13 septembre s'annonce très difficile car la droite s'unit et le FN a des difficultés pour constituer une liste, son candidat ayant décidé de se convertir à l'Islam.

Au dernier moment une liste du FN se constitue mais elle ne fait pas vraiment recette et n'atteignant pas les 10%, elle ne peut se maintenir. La droite est unie, le FN éliminé, la situation est inédite et la victoire n'est plus assurée.

Interrogés, les représentants du FDG ne veulent pas un accord de second tour, car pour eux, la gestion de la ville avec Michel Pajon ce n'est plus possible, ils l 'ont déjà vécu. Comment accepter que Michel Pajon rejette les propositions et les candidats de la liste FDG depuis des années et que lorsque la situation devient critique, on leur demande de le soutenir, comment croire à ce changement d'attitude alors que l'on a connu le rejet. Comment ceux qui ont voté FDG auraient compris cela ? D'autant que 10% seulement des électeurs de la liste au premier tour ne l'ont pas suivie au second.

Lire ici les explications des candidats Noisy Solidaire - A Gauche Vraiment

La politique du gouvernement socialiste est intolérable et Michel Pajon en est un fervent supporter à l'Assemblée. ( Macron vient de demander la fin du statut de la fonction publique).

Personne ne croit que la droite a la tête de la ville est une bonne chose pour les habitants.

Les chiffres montrent qu'une victoire de la gauche est possible mais pour cela il faut remobiliser l'électorat de gauche qui est resté chez lui, notamment dans les quartiers populaires. Pour cela il faut que le gouvernement pratique une politique de gauche et non celle dictée par le patronat.

A Noisy, le contentieux est si fort qu'il ne pourra laisser la place à une dynamique de rassemblement citoyen que si une nouvelle équipe prend le relais dans le respect de chacun et surtout dans l'écoute et la participation citoyenne.

Il est urgent d'y travailler.

Commenter cet article