Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

"Le moment est venu de débattre de la place de lʹOlympisme dans le mouvement de la société", affirme René Moustard

Publié le 16 Juin 2015 par Pierre Laporte

"Le moment est venu de débattre de la place de lʹOlympisme dans le mouvement de la société", affirme René Moustard

En 2005, à l'occasion des Assises Nationales du Sport, René Moustard, membre de la direction nationale de la FSGT à partir de 1965 dont il a assumé des fonctions de président et coprésident de 1976 à 1998, membre du PCF depuis 1956, invitait à s'interroger sur l'olympisme et la position à adopter à son égard.

Introduction au débat, préparée par le collectif de pilotage des ANS - (Assises Nationales du Sport)


Nous sommes à lʹépoque où la mondialisation du sport et la marchandisation des intérêts
économiques et médiatiques se rejoignent. Le sport, phénomène social universel, à la fois pratique au quotidien, recherche de la performance et grand spectacle populaire, est entraîné dans le mouvement vers le tout libéral marchand. Dans ce contexte, lʹidée que les Jeux olympiques constituent toujours , de par la vocation du mouvement olympique, un moment privilégié de culture sportive, se heurte de plus en plus aux réalités qui entraînent le mouvement olympique et ses jeux dans la course effrénée à lʹargent.


En même temps, après un siècle dʹexistence, lʹolympisme reste, aux yeux du plus grand nombre, le dépositaire dʹune sorte de patrimoine culturel sportif, produit de lʹactivité humaine, orienté vers le développement éducatif.
Mais jusquʹà quand ?


Est en marche, en effet, le processus de privatisation et dʹappropriation par les grandes entreprises de lʹindustrie et de lʹaudiovisuel, des ressources produites par lʹactivité sportive incarnée dans la haute compétition.
Comment interpréter par exemple, la façon de mettre sur le marché, dans une concurrence impitoyable et coûteuse entre grandes nations, lʹachat du droit à organiser les Jeux olympiques tous les quatre ans ?

Le moment est venu de débattre de la place de lʹOlympisme dans le mouvement de la société, de son avenir, car il sʹagit dʹune question qui concerne les peuples, les citoyens, les sportifs et le progrès humain.


Lire la suite
Commenter cet article