Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

L’enthousiasme olympique, mais pas à n’importe quel prix

Publié le 24 Avril 2015 par Pierre Laporte

L’enthousiasme olympique, mais pas à n’importe quel prix

Communiqué du groupe Front de gauche

du Conseil Départemental de Seine-Saint-Denis

Si nous prenons acte de la volonté d’A. Hidalgo, maire de Paris, d’associer notre département à la candidature de Paris aux Jeux Olympiques de 2024, nous l’apprécierons favorablement à la seule condition qu’elle soit synonyme de progrès pour la Seine Saint Denis et ses habitant-e-s.

Un premier rapport évoque un coût de 6 milliards €. Beaucoup donc, vis à vis du discours ambiant sur la réduction des dépenses publiques. Ce budget englobe t-il uniquement les frais d’organisations ou bien les dépenses provoquées par la construction de structures d’accueil et de transport ? Nous en doutons. Ainsi nous refuserons que les communes et le conseil départemental soient sollicités financièrement pour assurer la tenue d’un village olympique, le développement d’infrastructures de transports ou sportives ou tous travaux d’aménagements. Ce refus n’est pas une posture. Il résulte de la réduction drastique de 11 milliards € de la dotation globale de fonctionnement destinée aux collectivités (soit les moyens bruts transmis par l’Etat aux communes, aux régions et aux départements / -66 M€ pour le CD 93 d’ici 2017).

Tout comme nous ne sommes pas favorables aux partenariats public-privé pour effacer les effets de cette cure d’austérité.

Nous considérons que les gagnants de cette ambition olympique doivent être les séquano-dyonisien-ne-s, pas les géants du BTP qui s’affaireront dans tous les chantiers d’équipements. Nous considérons que l’action publique doit garder la main sur les investissements publics ainsi que sur les investissements privés.

Pour une Seine Saint Denis qui gagne, cette candidature doit être envisagée comme un fort levier de développement, une valorisation de notre territoire et non considérée comme une opportunité géographique prompte au profit d’un petit nombre. Si des équipements seront installés, leur pérennité doit être assurée. Si des emplois sont créés, il faudra les préserver. Si des espoirs sont levés, ils devront être satisfaits. Nous entendons la seule finalité des JO comme un progrès pour la Seine Saint Denis. Au CIO de l’entendre, tout ce qui sera entrepris, ne sera pas leur propriété.

Ce sont les conditions inaliénables de notre soutien à cette candidature. Plus haut, plus fort plus vite pour les besoins de la Seine Saint Denis !

Bobigny, le 20 avril 2015

Commenter cet article