Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Et on coupe dans le budget des hôpitaux qui sont déjà en grande difficulté

Publié le 1 Mars 2015 par Pierre Laporte

Hôpitaux : le gouvernement détaille son plan d'économies

Le Point - Publié le 28/02/2015 à 18:15 - Modifié le 28/02/2015 à 18:21

Sur les 3 milliards d'euros d'économies prévues pour les hôpitaux d'ici à 2017, la maîtrise de la masse salariale doit rapporter 860 millions d'euros.

Le gouvernement a étayé son plan d'économies de 3 milliards d'euros pour les hôpitaux d'ici à 2017, la maîtrise de la masse salariale devant notamment rapporter à elle seule 860 millions d'euros, selon le quotidien en ligne Challenge soir.

"Le ministère de la Santé table sur une maîtrise de la masse salariale de l'ordre de 860 millions, soit l'équivalent de 22 000 postes et 2 % des effectifs de la fonction publique hospitalière", affirme le quotidien dans un article publié vendredi soir, s'appuyant sur un "document du ministère".

Par ailleurs, "la mutualisation des achats des hôpitaux et l'obtention de meilleurs tarifs auprès des fournisseurs doivent dégager 1,2 milliard", et "les rapprochements entre hôpitaux voisins quelque 450 millions d'euros". Le développement de la chirurgie ambulatoire, qui permet une sortie de l'hôpital le jour de l'intervention, "doit générer 400 millions" d'euros et "la réduction des durées d'hospitalisation 600 millions".

Les dépenses de santé freinées

Contacté par l'AFP, le ministère de la Santé a précisé que "les économies doivent s'entendre non pas comme une réduction des dépenses mais comme une évolution maîtrisée de l'augmentation des dépenses". Les efforts ne vont donc pas forcément se traduire par des coupes budgétaires ou des réductions de personnels, mais par un frein à la hausse des dépenses de santé.

Celles-ci augmentent naturellement chaque année en raison du vieillissement de la population et de l'augmentation des pathologies chroniques. Leur progression est limitée chaque année par l'Objectif national des dépenses de l'Assurance maladie (Ondam). Elle a été fixée par le gouvernement à 2,1 % pour 2015. "Les efforts visent tous les secteurs d'activité, pas seulement le secteur hospitalier", a commenté le ministère, assurant que "des travaux visant l'amélioration des organisations et des pratiques sont toujours en cours".

En avril dernier, la ministre de la Santé Marisol Touraine avait présenté dans les grandes lignes son plan pour dégager 10 milliards d'euros d'économies pour l'Assurance maladie d'ici à 2017, dont 2 milliards d'euros pour l'hôpital et 1 milliard grâce au développement des soins ambulatoires.

La Fédération hospitalière de France (FHF) rappelle de son côté que, dans un contexte budgétaire contraint, la masse salariale peut devenir un levier, les dépenses de personnel représentant près de 70 % du budget des établissements de santé.

Source : http://www.lepoint.fr/economie/hopitaux-le-gouvernement-detaille-son-plan-d-economies-28-02-2015-1908769_28.php

Commenter cet article