Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Des conseillers généraux de droite qui ne savent pas où ils sont

Publié le 1 Mars 2015 par Pierre Laporte

Dans le magazine départemental du mois de Mars, dans la partie réservée aux Tribunes des partis politiques Stéphane Salini de l'UDI titre sa tribune: " Vote du budget 2015 : la majorité vole en éclat."

Qu'est ce qui l'amène à dire cela? Le fait que ce budget n'a été approuvé que par 16 voix sur 40.

Mais Stéphane Salini oublie de préciser que cela fait 7 ans que c'est comme cela, car cela fait 7 ans que le groupe Front de Gauche s'abstient lors du vote du budget. Donc, s'il était logique, il pourrait titrer cela fait 7 ans que la majorité a explosé. Pourtant elle existe.

Il faut rappeler à Monsieur Salini qu'un conseil général n'est pas un conseil municipal. Les élus FDG n'ont pas été élus sur une liste commune avec les élus du PS .

Le Président du conseil général est élu par les conseillers généraux lors de la première séance après le renouvellement après avoir été présenté par le groupe le plus important.

Le nombre de Vice-présidents est calculé sur une base proportionnelle. Et leurs délégations sont discutées entre les groupes de la majorité.

Chaque décision votée par le conseil général fait l'objet d'un débat dans la majorité avant d'être présentée en séance.

Ainsi, nous n'avons pas voté le budget sous la présidence de Claude Bartolone, pour le pousser à se battre contre les mesures du gouvernement Sarkozy.

Nous sommes quelques uns à avoir voté contre quand le gouvernement a changé et que les engagements du PS n'ont pas été tenus. Nous avons voté contre l'augmentation de la carte améthyste, contre la suppression de l'aide l’achat d'un ordinateur pour les collégiens, etc..

Par contre, nous avons voté pour des mesures qui nous semblaient positives, ou qui faisaient l'objet d'un compromis. C'est le fonctionnement normal de la démocratie.

Si le gouvernement Hollande/Valls avait au moins tenu certains engagement pris devant les électeurs, des engagements qui aurait permis de ne pas appliquer l'austérité au département, nous aurions pu voter pour ces budgets.

Faut-il rappeler à nos collègues de droite qu'il n' y a pas si longtemps, il n'y avait qu'un groupe à droite et que celui ci s'est séparé en 2 dans la joie et la bonne humeur. La droite a fait bureau à part étant donné la bonne ambiance qui régnait.

Par ailleurs, en collant différentes parties de nos interventions, M. Salini rappelle fort justement nos critiques par rapport à ce gouvernement et nos désaccords sur un certains nombre de décisions prises par Claude Bartolone et Stéphane Troussel.

Il donne la preuve que nous pouvons diriger un département avec le PS et EELV tout en étant à la fois critiques et force de propositions.

Donc utiles et fidèles aux électeurs qui ont voté pour nous. Merci Monsieur Salini.

Commenter cet article