Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Un espoir aussi en Seine Maritime

Publié le 1 Février 2015 par Pierre Laporte

Un espoir aussi en Seine Maritime

Article paru dans paris Normandie

Gauche citoyenne et écologistes en route pour les Départementales en Seine-Maritime

Publié le 28/01/2015 á 22H15

Élections. Le PCF, Europe Ecologie-Les Verts et Ensemble signent une charte commune pour les Départementales de Seine-Maritime.

Des candidats de la Gauche citoyenne, combative, écologiste...

Ils et elles évoquent un rassemblement inédit pour partir à la conquête du Département de la Seine-Maritime. Si la liste est officiellement présentée à Rouen le 4 février prochain, une charte les rassemble. Le PCF, EELV, « Ensemble » née il y a quatorze mois et « Nouvelle donne » constituent un mariage subtil de courants de gauche, d’élus écologistes, de représentants du tissu associatif. Ne manque plus que le Parti de gauche pour lequel « la porte reste grande ouverte ».

N’oublier personne

Céline Brulin, comme le maire de Dieppe, Sébastien Jumel (PCF), ont en tête le succès du parti anti-austérité Syriza en Grèce, aimeraient bien reproduire ce succès. « Il faut une vraie alternative à la politique d’austérité qu’on impose au Département », insiste Céline Brulin, le secrétaire fédérale du PCF.

Lætitia Sanchez, pour EELV, dit qu’elle se sent bien dans ce rapprochement. « Car dans la charte, on parle de raccourcir les circuits de consommation, de mobilité accrue, de rénovation thermique. C’est bon pour le client, le citoyen, la collectivité ». Quant à Michèle Ernis (Ensemble), elle martèle « qu’il ne faut laisser personne au bord de la route dans le département ».

Les auteurs de la charte, songeant aux déçus du pouvoir en place, les appellent « à ne pas traduire leur déception dans l’abstention, mais à contribuer à faire émerger une alternative sociale, écologiste, féministe et solidaire... Aujourd’hui, nous menons des combats communs par exemple contre la loi Macron qui accentue les régressions sociales, ou contre le projet de contournement Est de Rouen proposé ».

Construction et rénovation de collèges, allocations individuelles de solidarité, soutien aux communes et à tous les territoires..., autant de thèmes que les signataires de la charte vont aborder durant leur campagne.

M. B.

m.braun@presse-normande.com

Commenter cet article