Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Élections départementales Xavier Lemoine craint-il la démocratie ?

Publié le 11 Février 2015 par Pierre Laporte

Élections départementales

Xavier Lemoine craint-il la démocratie ?

A moins d’une semaine de la clôture des inscriptions des candidats pour les élections départementales des 22 et 29 mars, Angélique Planet-Ledieu, conseillère municipale de Montfermeil et candidate titulaire du Front de gauche pour cette élection, a découvert sa radiation de la liste électorale.

Pourquoi cette radiation ?

Angélique Planet-Ledieu habite Montfermeil depuis 11 ans. Il y a 4 ans, elle a déménagé. Mais, résidant toujours à Montfermeil, elle n’a pas cru devoir déclarer son changement d’adresse.

La commission administrative de révision de la liste électorale l’a donc radiée purement et simplement. Pourtant, le code électoral précise que « pour radier un électeur, la commission doit disposer d’un faisceau d’indices laissant penser que l’électeur n’a plus d’attache avec la commune ». Or, le maire, qui siège dans cette commission, et les services communaux ont des preuves incontestables qu’Angélique Planet-Ledieu habite Montfermeil :

- Elle est conseillère municipale et reçoit à son adresse actuelle les courriers et documents adressés par le maire.

- Elle reçoit à cette même adresse les avis d’imposition locale.

- Mère de famille, la Ville lui adresse régulièrement les factures de restauration scolaire.

Le maire ne peut donc prétendre qu’il ne connaît pas la nouvelle adresse d’Angélique Planet-Ledieu. Et si c’était le cas, il aurait pu, avant la radiation, diligenter une enquête pour connaître les raisons du retour des courriers adressés à l’ancienne adresse. Ce qu’il n’a pas fait, et pour cause puisqu’il connaissait sa nouvelle domiciliation à Montfermeil.

En fait Xavier Lemoine, candidat de l’UMP aux élections départementales, a utilisé une procédure administrative pour se débarrasser d’une adversaire politique pour les prochaines élections départementales. Il a instrumentalisé le code électoral à des fins politiciennes.

Faut-il qu’il ait peur de l’expression des électeurs du canton de Tremblay, Montfermeil, Vaujours, Coubron, et particulièrement de toutes celles et de tous ceux qui s’apprêtent à se rassembler avec le Front de gauche !

Faut-il qu’il craigne l’audience d’une élue dont l’activité est reconnue par tous. Qu’il s’agisse de dénoncer la hausse scandaleuse (+ 13 %) des impôts locaux pour le budget communal 2015 ; de l’action aux côtés des parents pour que les élèves bénéficient d’activités culturelles et sportives gratuites dans le cadre de la réforme scolaire ; ou encore d’informer la population concernant les risques sanitaires éventuels engendrés par l’exploitation du Fort de Vaujours, ce que le maire se refuse à faire.

Tous les démocrates soucieux du respect du débat républicain ; tous les électeurs de gauche et écologistes souhaitant se rassembler pour faire barrage à la droite et au FN et construire ensemble une perspective départementale et nationale porteuse d’espoir sauront le rappeler à Xavier Lemoine en votant pour les candidates et candidats du Front de gauche les 22 et 29 mars.

Front de gauche de Tremblay, Montfermeil, Vaujours, Coubron

Commenter cet article