Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

On peut écrire la même chose pour le collège Descartes et les écoles primaires du centre ville

Publié le 28 Janvier 2015 par Pierre Laporte

L'Humanité .fr

Lettre ouverte des enseignants du Collège Fabien de Saint-Denis à la ministre de l’Education Nationale

Mercredi, 28 Janvier, 2015

A l'heure où l'Ecole est au centre des discours politiques et où son rôle est mis en avant dans la défense les valeurs de la République et de la laïcité, l'éducation prioritaire perd encore des moyens cette année en Seine-Saint-Denis. Les personnels du collège Fabien (REP) de Saint-Denis (93) seront en grève jeudi 29 janvier pour dénoncer cette situation.

"Madame la ministre de l’Education Nationale,

Aujourd’hui, comme ce fût le cas toutes les années précédentes, nous recevons une DHG encore en baisse.

Les années précédentes, nous avons dû abandonner des enseignements ou des portions horaires de certaines matières, des options bénéfiques pour les élèves, des dispositifs de soutien et /ou de rattrapage…

Chaque année, nous devons perdre des jours de cours, et donc de salaire, juste pour « surnager » et permettre à nos élèves, avec un peu de chance, de ne pas couler à pic…Car, c’est bien le pire ! Nous ne demandons pas du luxe, mais simplement de quoi survivre avec nos élèves et pour nos élèves.

Nous devons, chaque année, mendier pour obtenir ce que la République nous doit, perdre une énergie monstrueuse et un temps précieux pour tenter de récupérer une partie de ce qu’on nous enlève et, année après année, nous sommes grignotés par la logique budgétaire.

Après nous avoir dit que l’Education était une priorité , puis une priorité nationale, voilà qu’à la triste lumière du massacre de Charlie Hebdo, la France se rend compte du rôle capital de l’école publique…Quelle belle prise de conscience après vingt ans d’alerte du corps enseignant !

Le Président de la République, le Premier Ministre et vous-même, Madame la Ministre de l’Education, avez marqué votre volontarisme en matière scolaire avec force discours… Tout cela donnait chaud au cœur et on sentait bien qu’il y aurait en matière scolaire comme en matière de sécurité, un « après Charlie »… Nous ne pouvions que vous en remercier et saluer vos futures décisions.

Hélas, une semaine après ces martiales déclarations, le retour à la réalité est des plus maussades… Les DHG baissent encore, baissent même dans les zones prioritaires, même dans les zones les plus concernées par « l’apartheid » évoqué par Monsieur le Premier Ministre.

Alors, Madame la Ministre, si les mots : engagement, conscience, justice ont encore un sens, le budget de l’Education doit être largement abondé et les embauches d’enseignants doivent être massives, sinon le pouvoir que vous représentez n’a plus aucune légitimité en général et, plus aucune légitimité en particulier lorsqu’il demande aux enseignants d’inculquer morale, respect, valeurs démocratiques et républicaines aux enfants de France."


Les enseignants du Collège Fabien de Saint-Denis

http://www.humanite.fr/lettre-ouverte-des-enseignants-du-college-fabien-de-saint-denis-la-ministre-de-leducation-nationale

Commenter cet article