Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Les bonnes pages de Claude Bartolone en Seine Saint 2

Publié le 6 Octobre 2014 par Pierre Laporte

Le Jeudi 31 Mars 2011 Claude Bartolone prononçait son discours d'investiture pour son second mandat de président du Conseil général du 93.

Je reprends deux déclarations de son discours:

"Une souffrance sociale qui, laissez moi vous le dire, mijote depuis trop longtemps dans la marmite d'une politique gouvernementale qui exige des plus humbles qu'ils entretiennent les plus fortunés. Une politique qui frappe l'école, la santé, la protection sociale et la sécurité au coeur alors qu'elle caresse et qu'elle protège les privilèges de quelques uns. D'autres échéances en d'autres lieux permettront aux Français de trancher ce débat."

c'est étonnant car aujourd'hui avec le discours de Valls à la city on peut penser qu'il parle du gouvernement actuel. Avec des actionnaire qui voient leurs gains doubler en peu de temps et des citoyens qui en général sont de plus en plus pauvre. Les Français en chassant Sarkozy croyait avoir également chassé sa politique mais elle revient avec Hollande et le gouvernement Valls, c'est tragique!

Puisque Claude Bartolone clame qu'on ne le fera pas taire, qu'il proteste aussi fort contre la politique du gouvernement socialiste.

A la fin de son discours il concluait:

"Oui, il va falloir continuer à se battre contre les coups portés à la République décentralisée"

Je crois que le combat va être dur avec la recentralisation à marche forcée de la réforme territoriale.

"Il y a un an avec le budget de révolte , nous avons été les précurseurs et les moteurs de ce combat au nom du maintien des services publics locaux et je crois que nous sommes parvenus à sensibiliser l'opinion , de m^me que nous avons su rassembler une majorité de départements, toutes couleurs politiques confondues.

Depuis lors nous nous sommes emparés de saisir le conseil constitutionnel.

Je vous propose que nous poursuivions ensemble ce combat pour obtenir le remboursement de la dette de l'Etat et les moyens d'une décentralisation réelle."

Depuis plus aucun combat du PS pour que la dette soit réglée et surtout pour qu'elle ne s'accroisse pas.

Pourquoi cette critique virulente de Claude Bartolone, parce que je pense que si nous ne voulons pas aller à la catastrophe il faut arrêter de telles pratiques.

Bien sur Claude Bartolone a engagé des politiques en matière de petite enfance ou sur les collèges qu'il faut examiner de plus près. Toutes ses déclarations ne sont pas mauvaises, bien au contraire, ce qui est impossible c'est qu'une fois que le gouvernement a changé, le discours, les envolées lyriques ne s'appliquent plus à celui-ci.

Commenter cet article