Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de Pierre Laporte

Blog politique d'informations et d'échanges d'un élu conseiller départemental et maire-adjoint de Tremblay en France en Seine St Denis. Blog basé sur la démocratie participative. Chantier ouvert sur l'avenir de la Gauche.

Monsieur Rebsamen, qui sont les vrais fraudeurs ?

Publié le 4 Septembre 2014 par Pierre Laporte

"Groupe communiste, citoyen, Front de gauche

Pour une transformation sociale et écologique"

Monsieur Rebsamen, qui sont les vrais fraudeurs ?

Bobigny, le 4 septembre 2014

Des licenciements par milliers, des grands patrons qui délocalisent les entreprises après avoir empoché des millions d’aide et en laissant derrière eux des déserts industriels, une réduction drastique des postes dans toutes les fonctions publiques (les quelques postes créés ne compensant pas tous ceux qui ont été perdu !)… Il n’est pas surprenant avec tout ça que notre pays compte plus de 5 millions de privés d’emploi !!!!

Face à ce désastre économique et social orchestré par les politiques libérales depuis des décennies, que dit Monsieur Rebsamen, ministre du travail ?

Il accuse les chômeurs de ne pas trouver d’emploi… alors qu’il y en aurait paraît-il des milliers à leur disposition (bande de fainéants !)

Non content de cela, il plaide aussi pour une condamnation plus sévère de ces « faux chômeurs » qui ne font pas les efforts nécessaires alors que le pays est en difficulté (bande de déserteurs !).

Il préconise donc plus de contrôles, et plus de sanctions afin de dissuader toutes celles et ceux qui pourraient être tentés de rester au chaud chez eux alors que la France les attend au turbin.

Notons que personne ne sait et de quelle nature sont ces fameux emplois non pourvus. Par contre, tout le monde peut constater que nationalement, Pôle Emploi n’en propose que 190 000 pour plus de 5 millions de demandeurs…

Ce sont les politiques libérales de ce gouvernement qui privent d’emploi des millions de personnes. Et ce serait à ces pauvres gens de baisser la tête et d’avoir honte ? Ce serait à eux d’être surveillés, à eux d’apporter des contreparties en échange de leurs « généreuses » allocations, à eux d’être sanctionnés ?

Qui sont les vrais fraudeurs ? Ne s’agit-il pas plutôt des patrons bénéficiaires du pacte de responsabilité, qui reçoivent des milliards de cadeaux mais ne créent pas d’emploi et se contentent d’enrichir leurs actionnaires ? Au lieu de surveiller et de sanctionner les privés d’emploi, Monsieur Rebsamen ferait mieux d’aller surveiller ces grandes entreprises et exiger d’elles de vraies contreparties.

Le « droit au travail, au libre choix de son travail, à des conditions équitables et satisfaisantes et à la protection contre le chômage » est un droit inaliénable du peuple, inscrit dans la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme.

Le gouvernement a donc le devoir de créer les conditions pour que le chômage soit éradiqué. Pas pour que les chômeurs soient radiés et mis au ban de la société.

A moins que tout ceci ne soit encore une grosse ficelle de plus pour tenter d’inverser la courbe du chômage et ainsi d’accomplir frauduleusement une des promesses de François Hollande ?....

Les élu-e-s du groupe communiste, citoyen, Front de gauche pour une transformation sociale et écologique - Conseil général de la Seine Saint Denis.

Bally Bagayoko, Pascal Beaudet, Belaïde Bedreddine, Josiane Bernard, Hervé Bramy, Gilles Garnier, Florence Haye, Jean-Jacques Karman, Pierre Laporte, Jean-Charles Negre, Jacqueline Rouillon, Abdel-Madjid Sadi, Azzedine Taïbi.

Conseil Général de la Seine Saint Denis

Hôtel du Département – 93006 – Bobigny Cedex

Courriel: groupe-communiste-cg93@wanadoo.fr Blog: http://elusfrontdegauchecg93.fr

Tél : 01.43.93.93.68 – Fax : 01.41.50.11.95

Commenter cet article